Live Japon: Pepper, menteur ?

Un magasin sans humain, uniquement avec des robots pour s'occuper des clients de A à Z ? C'est ce que promet le groupe japonais SoftBank. Ce dernier va ouvrir temporairement le 28 mars pour une semaine dans le quartier d'Omotesando à Tokyo une boutique de vente d'abonnements cellulaires où les clients auront à faire à des semi-androïdes Pepper pour choisir leur forfait et signer leur contrat. « Du jamais vu », dixit le groupe.

Live Japon 30/01/2016


Ce n'est pas tout, à en croire SoftBank, tous les mois, les 1000 robots Pepper produits et proposés à la vente sont réservés en une minute le jour de la mise à disposition sur internet. Et cela fait plus d'un semestre que cela dure. Pepper séduit apparemment du monde. De fait, au « Pepper world » cette semaine à Tokyo, il y avait foule.
L'événement, qui dure deux jours, a débuté par une conférence de presse, très drôle et assez convaincante. Trois Pepper faisaient un numéro sur scène avec trois artistes japonais. C'était du comique de répétition plutôt réussi. Puis était présentée une vidéo vantant toutes les capacités de Pepper, de la conversation des plus naturelles, à la reconnaissance de visages.

Live Japon 30/01/2016


Et Pepper s'avère sur ce document très intelligent, très marrant et donc capable a priori de remplacer une personne à l'accueil dans une entreprise, dans un commerce ou de rendre réellement des services dans diverses situations, par exemple dans une gare en reconnaissant la langue de l'interlocuteur et en s'y adaptant.

Live Japon 30/01/2016


Diable, il aurait donc tant progressé ce Pepper depuis que le groupe de télécommunications SoftBank a pris le contrôle de la société française Aldebaran qui l'a initialement conçu ?
Il fallait donc aller se rendre compte. Alors, comme de nombreux professionnels japonais de divers secteurs, nous sommes allés voir de près ce que ces Pepper étaient capables de faire au « Pepper world » où une cinquantaine de spécimens étaient en action.

Live Japon 30/01/2016


Cela démarre mal: le premier Pepper croisé n'écoute pas un traitre mot de ce qu'on lui dit, propose d'échanger les cartes de visite, ne donne pas la sienne, prend en photo la carte de son interlocuteur qu'il regarde à peine. Ne sait pas lire ladite carte puisqu'il demande qu'on saisisse sur l'écran de tablette qui lui sert de ventre (et de cerveau) le numéro de téléphone. Il l'enregistre et le compose aussitôt pour remercier d'être venu le voir. Bref, la conversation n'avait guère de sens et il aurait été plus rapide d'entrer directement ses coordonnées dans une tablettes que de tenter de discuter avec ce robot qui n'était en fait là que pour la parade.

Live Japon 30/01/2016

Le Pepper qui propose un contrat mobile agit de même, c'est le client qui travaille, pas Pepper qui ne fait que poser des questions dont il ne comprend les réponses que si elles correspondent aux diverses possibilités pré-apprises. Le plus souvent, il demande de saisir sur son ventre la réponse à la question qu'il pose en choisissant parmi plusieurs possibilités. Bref, monologue ou dialogue de sourds mais pas encore conversation.

Live Japon 30/01/2016


Le Pepper qui vend des machines à café dans les grandes enseignes d'électroménager parle aussi, mais n'écoute pas. Dans d'autres cas, au mieux il entraîne l'interlocuteur sur un terrain qu'il connaît et pose des questions dont les réponses sont par essence limitées et tend à négliger les réponses qui le détourneraient du sujet qu'il a lui-même choisi. Le Pepper censé jouer les guides touristiques pour les étrangers à Tokyo ne fait en réalité que lire une présentation Powerpoint préenregistrée, explique le concepteur de l'application.

Live Japon 30/01/2016


Un peu agacés par cette promesse non tenue de « Pepper sensible et intelligent » comme le présente régulièrement le patron de SoftBank, nous avons posé la question à un responsable de ce groupe sur place: « pourquoi rien de ce qui est montré en réel ne correspond à ce qui est présenté dans la vidéo de la conférence de presse. En l'état actuel Pepper s'assimile plutôt à une tablette en forme de robot sur roulettes». Réponse: « la vidéo donne une vision des futures applications de Pepper, mais il nous n'en sommes pas à ce stade encore, il faudra plusieurs années avant d'y parvenir ». CQFD
Modifié le 06/02/2016 à 04h18
Commentaires