Tinder : un choix de 39 genres pour moins de transphobie

L'application Tinder, de rencontre en ligne, se met à jour et intègre de nouvelles options pour la définition du genre lors de l'inscription.

L'application de rencontres Tinder est bien plus utilisée aux États-Unis, au Canada et au Royaume-Uni, dans les pays anglophones en somme, qu'en France. C'est donc tout naturellement dans ces trois zones géographiques que les changements arrivent en premier, avant un déploiement partout ailleurs. C'est le cas avec cette nouvelle politique sur l'identité sexuelle.

Sur Tinder vous n'êtes plus que "homme" ou "femme"


Si le 20e siècle a été le siècle de la lutte pour la reconnaissance des homosexuels, lutte encore en cours partout dans le monde, le 21e siècle est probablement celui de la lutte pour la reconnaissance des autres genres, transgenres en premier lieu (mais pas que). Les réseaux sociaux et Internet sont bien évidemment l'un des champs de bataille majeurs où se joue l'avenir des droits des personnes LGBT.

Les sites de rencontre, eux, sont souvent accusés de sexisme : peu sont ceux qui permettent, comme le fait OKCupid par exemple, de s'identifier par autre chose que "femme" ou "homme". Tinder s'y colle, avec le déploiement d'une mise à jour permettant enfin de choisir entre plusieurs genres, voire de définir soi-même son propre genre. Une manière de répondre aux critiques : Tinder a été accusé d'être le théâtre d'attaques transphobes.

tinder genre

Accepter tous les sexes sur l'application de rencontres


Dans le communiqué de presse qui annonce cette nouveauté dans les profils de l'application de rencontres, Tinder explique que : « Personne ne sera jamais interdit sur Tinder en raison de son sexe. On n'a pas eu les bons outils pour servir notre communauté diversifiée dans le passé, mais cela va changer dès aujourd'hui ».

Pour bien faire, Tinder s'est associé à l'association GLAAD, qui lutte contre les discriminations faites aux personnes LGBT. Désormais, 39 possibilités de genres sont proposées aux utilisateurs de l'application pour définir leur genre au mieux. Tinder s'offre donc les faveurs d'une communauté dont les membres sont autant d'utilisateurs potentiels du réseau... et un joli coup de pub.

Mais pour les Français qui ne s'identifient pas comme simplement « homme » ou « femme », il va falloir patienter.

Télécharger Tinder pour Android
Télécharger Tinder pour iOS
Modifié le 17/11/2016 à 12h10
Commentaires