Joul réinvente la géolocalisation partagée avec ses services ZoomZoom

A Futur en Seine, l'entreprise nantaise Joul présente deux projets de services basés sur le partage de géolocalisation : l'un est dédié au suivi des transports en commun et l'autre au suivi des particuliers.

Si, avec Foursquare et consorts, la mode est au check-in - qui consiste à confirmer que l'on se trouve à un endroit précis - la société française Joul mise quant à elle sur le tracking. Et c'est à travers deux services et applications que l'entreprise met la géolocalisation partagée à l'honneur.

ZoomZoomBus

La première d'entre elles se nomme ZoomZoomBus : sur le point d'entrée en phase d'expérimentation à Issy-les-Moulineaux, elle propose un suivi en temps réel du réseau de bus d'une ville. Si l'utilisation de données ouvertes peut permettre de générer des estimations de trafic fiables sur une carte, c'est plutôt sur le suivi des bus via un traceur fourni à chaque conducteur que Joul mise.

ZoomZoomBus

ZoomZoomBus fonctionne donc à l'aide de terminaux Nexus fournis aux machinistes : ces terminaux géolocalisent les bus en temps réel pour donner aux internautes des informations sur le trafic routier, les ralentissements ou les éventuels incidents rencontrés sur les lignes. Le tout s'affiche sur une carte Google Maps sur laquelle l'utilisateur peut vérifier son trajet, l'horaire de passage d'un bus à un arrêt, et même régler des alertes pour recevoir une notification lorsqu'il est temps de sortir pour ne pas rater son transport.

« Nous sommes dans une démarche d'immédiateté » souligne Olivier Deschaseaux, cofondateur de Joul. ZoomZoomBus se focalise sur le temps réel et ne permet pas de véritablement planifier un trajet prévu dans plusieurs heures, ou le lendemain : le trafic peut changer à tout moment. Le service joue la carte de la fiabilité immédiate. « Tout est basé dans le cloud et fonctionne indépendamment des données de la RATP, dans le contexte de la région parisienne. Donc, si l'affichage à un arrêt est hors service, nous continuons à délivrer des informations » explique l'entrepreneur. Par ailleurs, l'affichage en temps réel sur une carte permet de visualiser avec précision où se trouve le bus : c'est impressionnant à voir, et finalement très rassurant.

ZoomZoomBus marche

Pour l'heure, Joul ne se donne pas de délai précis concernant la mise en place de service : en automne prochain, des tests débuteront à Issy-les-Moulineaux, en partenariat avec la RATP. « Ça a été très long pour mettre ça en place avec la région et la RATP » confesse Olivier Deschaseaux. L'objectif de Joul est aujourd'hui de « prouver qu'un tel service fonctionne, ainsi bien techniquement que juridiquement et politiquement » ajoute-il. Après la région parisienne, la société, nantaise à l'origine, envisage de se pencher sur l'ouest de la France.

ZoomZoomZen

Dans un autre registre mais toujours sur le thème de la géolocalisation partagée, Joul met en avant ZoomZoomZen. Déjà disponible en version Web et sous la forme d'applications iOS et Android, le service propose aux utilisateurs de fixer un rendez-vous localisé à leurs amis, et de permettre à ces derniers de suivre leur progression géolocalisée vers le point de ralliement. La conception du service est plutôt ludique, et simple d'accès : aucune inscription n'est requise, et aucune donnée n'est stockée sur les serveurs de Joul. Une fois l'évènement créé, l'utilisateur est invité à envoyer un mail aux invités qui, une fois sur le service, inscrivent leur nom et choisissent un avatar. Le tracking en temps réel fait le reste.

ZoomZoomZen 3

« Cette application peut-être utile pour la coordination d'un groupe, mais également dans l'événementiel » explique Olivier Deschaseaux. Dans sa version téléchargeable par tous, ZoomZoomZen est limité à 42 personnes affichées en même temps, mais cette restriction est virtuelle : les entreprises pourront prochainement bénéficier d'API payantes pour augmenter cette limite.

ZoomZoomZen 1
ZoomZoomZen 2
ZoomZoomZen

Joul a d'autres projets en matière de géolocalisation partagée, notamment BuzzMap, une application destinée à afficher des « cartes thermiques » pour mettre en avant les zones d'un événement où se rassemblent les gens. L'entreprise travaille encore sur des partenariats qui permettront au service de se développer, dans les prochains mois.

Modifié le 03/04/2014 à 10h29
Commentaires