E3 2021 : les coups de cœur de la rédac'

Pierre Crochart
Spécialiste smartphone & gaming
18 juin 2021 à 12h11
3
E3 2021
ESA

Ça y est, l'E3 2021 est désormais terminé et l'heure du bilan a sonné. La rédaction de Clubic a largement couvert les annonces du salon virtuel, et a longuement débattu en interne des présentations les plus impressionnantes. L'occasion de vous proposer un petit palmarès, en vous invitant évidemment à nous donner votre ressenti en commentaires.

Si l'événement au sens large nous laisse comme un petit goût d'inachevé (il faut dire que l'année a été « particulière », pour verser dans l'euphémisme), certaines conférences ont largement retenu notre attention. C'est notamment le cas de Microsoft qui, avec son panel dédié à Xbox et Bethesda, nous a littéralement inondés d'annonces pendant 1 h 30.

Mais une chose est sûre : qu'importe vos préférences en matière de jeux vidéo, vous ne devriez pas avoir l'occasion de vous ennuyer pendant les prochains mois !

S.T.A.L.K.E.R. 2 - Pierre

Quel plaisir de voir un jeu aussi accidenté sortir enfin la tête de l'eau. Annoncé pour la première fois au début des années 2010, rebooté plusieurs fois et passé de mains en mains, S.T.A.L.K.E.R. 2 : Heart of Chernobyl nous a régalés d'une longue bande-annonce de gameplay pendant la conférence Xbox de l'E3.

Sur des rails solides depuis 2018 et un coup de pouce financier d'un certain Microsoft, la suite de S.T.A.L.K.E.R. : Call of Pripyat (2010) s'annonce déjà comme une claque graphique, aussi bien sur consoles Xbox Series (où il sera exclusif) que sur PC.

Toujours auréolé d'une ambiance dramatique et post-apocalyptique qui singe le film éponyme d'Andrei Tarkovsky, S.T.A.L.K.E.R. 2 : Heart of Chernobyl devrait ravir les joueurs amoureux de la licence Metro 2033, d'ailleurs développée par des transfuges de chez GSC World.

S.T.A.L.K.E.R. 2 : Heart of Chernobyl sortira le 28 avril 2022 sur PC, Xbox Series X et Xbox Series S. Il sera intégré dès sa sortie au Game Pass.

Forza Horizon 5 - Thibaut

Parmi des dizaines d'exclusivités qui sortiront dans un avenir plus ou moins proche au sein de l'écosystème Xbox, un jeu a particulièrement retenu l'attention des joueurs : Forza Horizon 5. Avec un rendu proche du photoréalisme, un terrain de jeu (le Mexique) qui semble gigantesque et son ambiance toujours au top, le titre de Playground Games a tout pour s'imposer en véritable hit de cette fin d'année.

Ce cinquième épisode reprendra ce qui a fait la renommée de ses prédécesseurs en y ajoutant quelques nouveautés. Par exemple, la météo dynamique fera des merveilles avec ses tempêtes de sable et ses violents orages. Et s'il va falloir patienter avant de pouvoir juger la qualité de la conduite manette en main, ce Forza Horizon 5 en met déjà plein la vue au terme de cet E3. Rendez-vous sur la ligne de départ le 9 novembre !

Halo Infinite - Robin

Grand amoureux de Halo, et après une présentation l'an dernier qui avait fait très mauvaise impression, l'apparition d'Halo Infinite plus beau que jamais à la conférence Xbox de cet E3 2021 a été une excellente et agréable surprise. 343 Industries semble avoir écouté les fans et pris le temps nécessaire pour, espérons-le, faire revenir cette franchise légendaire en grâce.

Tout porte de plus à croire qu'Halo Infinite cherche à allier tradition avec l'héritage de Bungie et modernité. Sous des auspices aussi favorables, hâte de retrouver Master Chief (et Cortana !), ainsi qu'un multijoueur free-to-play qui semble très soigné d'ici la fin de l'année !

Metroid Dread - Stéphane

Voilà 19 ans que les fans de Metroid attendaient un nouvel opus en 2D. A la surprise générale, Nintendo a donc officialisé ce Metroid Dread, prévu initialement sur Nintendo DS, et qui arrivera donc sur Nintendo Switch en fin d’année. Un opus évoqué en tant que "Metroid 5" par Nintendo, puisque ce dernier fait suite à Metroid, Metroid II Return of Samus, Super Metroid et Metroid Fusion (dont Dread sera la suite directe).

Un opus officialisé au travers d’un trailer, à la DA assez particulière, mais qui devrait (on l’espère !) combler les fans de la franchise, avec des mécaniques de gameplay qui oscillent entre tradition et modernité. Evidemment, une édition limitée sera proposée, et on espère que cette dernière sera plus simple à dénicher que le « collector de la muerte » de Samus Returns il y a bientôt quatre ans (et oui, déjà !). Metroid Dread arrive le 8 octobre prochain, et on a très hâte de pouvoir y jouer sur Nintendo Switch, Pro ou non.

Atomic Heart - Maxence

Projet russe nébuleux dont la première gifle remonte déjà à mai 2018, Atomic Heart se fait aussi discret que fascinant depuis son annonce. Univers décalé, mécaniques de jeu insondables et gunplay douteux offrent un cocktail mystérieux que les reports successifs du jeu transforment petit à petit en mixture peu ragoûtante, mais pas suffisamment pour me faire sauter du train en cours de route.

J’ai été particulièrement séduit par le court - et très rigolo - trailer diffusé lors de la conférence de Microsoft, et rassuré de voir le jeu présent dans un segment « noble » de l’E3. Espérons pouvoir découvrir rapidement ce croisement maboule d'un clip de Little Big et d'un immersive sim sérieux à la Arkane !

Immortality - Nerces

Si cet E3 2021 n’aura pas eu la saveur des éditions passées, il reste difficile de n’en retenir qu’un titre. Cela aurait pu être Starmancer ou Death Trash dont la sortie est imminente ou Songs of Conquest qui arrivera début 2022. Je préfère garder Immortality, le nouveau Sam Barlow qui nous avait déjà enchanté avec Her Story (2015) et Telling Lies (2019), deux aventures narratives qui redonnent ses lettres de noblesse à la full motion video.

Plus mystérieux que jamais, Immortality est un des rares jeux intrigants de cet E3 2021. Il s’agit d’enquêter sur la disparition d’une actrice - Marissa Marcel - dont aucun des trois films n’est jamais sorti. Nous n’en saurons pas plus pour le moment, si ce n’est qu’il est « dix fois plus ambitieux » que Telling Lies selon son créateur. À croire que le mot teasing a été inventé par Sam Barlow.

Replaced / Somerville - Kévin

Au risque de vous surprendre, ce sont deux titres indépendants qui m’ont tapé dans l’œil au cours de cet E3. Replaced tout d’abord, avec son pixel art somptueux et son ambiance cyberpunk désespérée dans lequel on incarne une IA enfermée dans un corps humain. Le temps d’un trailer, j’en ai pris plein la gueule. Que ce soient l’ambiance crasseuse, les animations complètement folles, un gameplay nerveux porté par une réalisation pleine de vivacité ou la beauté plastique des environnements, tout me pousse vers Replaced.

C’est ensuite Sommerville qui m’a fait tomber sous son charme. Plus calme, ce titre fait lui aussi la part belle à une DA somptueuse, cette fois en low poly. Mettant en scène une famille perdue au cœur d’évènements apocalyptique, cette aventure promet autant de jolis moments que des scènes d’intenses tensions. Deux titres à suivre avec une grande attention, croyez-moi !

Modifié le 21/06/2021 à 09h29
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
3
4
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Vous rêvez de jouer à la console sur écran géant ? Certains cinémas vous permettent de louer leurs salles
Google fête le début des JO 2020 de Tokyo avec un jeu vidéo 16 bits
De nombreux sites internet et services (PSN, Steam, SFR...) sont actuellement inaccessibles
Steam Deck : la console portable est-elle une porte d'entrée au jeu sur PC ?
Vous avez une PS5 ? Profitez de 6 mois d'Apple TV+ gratuitement
Valve : le mode TV Big Picture va être remplacé par l'interface du Steam Deck
Cyberpunk 2077 : de nouvelles découvertes concernant les DLC gratuits et extensions à venir
Le marché des jeux vidéo devrait prospérer ces prochaines années
Steam Deck est déjà proposé 5 000 $ par des scalpers nés avant la honte
Steam Deck : il sera possible (mais non recommandé) d'installer un SSD sur tous les modèles
Haut de page