Opera Software prépare un nouveau navigateur

La société Opera Software annonce qu'elle planche actuellement sur un tout nouveau navigateur, lequel ciblera les internautes sur Windows, OS X et Linux..

L'éditeur norvégien Opera Software a récemment été racheté pour 1,2 milliard de dollars par le consortium chinois composé de Qihoo360 et Kunlun. Et la société n'entend pas baisser ses efforts dans son principal domaine de compétence. En effet, le directeur technique Håkon Wium Lie annonce qu'un nouveau projet de navigateur est bel et bien en développement au sein de la société.

En février 2013, Opera Software avait choisi d'abandonner ses travaux portés sur les moteurs de rendu et d'exécution Presto et Carakan développés en interne afin de migrer vers le projet open source Chromium de Google. La société a multiplié les fonctionnalités sur les versions mobiles d'Opera puis lancé Coast sur iPad. Et les travaux ne semblent pas prêts de s'arrêter.

Selon nos confrères américains de ZDnet US, Håkon Wium Lie explique : « Nos activités visent bien à concevoir des navigateurs Web et c'est quelque chose que nous souhaitons continuer. Bien qu'Opera ait davantage d'utilisateurs sur le mobile, nous travaillons activement à un nouveau navigateur pour PC » .


L'homme n'a pas souhaité éclaircir ses propos mais ajoute que ce dernier disposera d'une interface utilisateur améliorée et d'un moteur de rendu optimisé pour les applications Web toujours plus riches. Pour l'heure on ne sait s'il s'agira d'une toute nouvelle mouture d'Opera ou bel et bien d'une application séparée. Quoi qu'il en soit ce navigateur verra le jour en 2016.

Opera Software - SIège à Olso


M.Lie explique qu'après Google, Opera Software est la seconde société contribuant le plus à l'optimisation du code de Blink, le moteur de rendu de Google. Il ajoute que plusieurs concepts d'interfaces sont en cours de réflexions et il s'agirait d'un point particulièrement important pour plaire au plus grand nombre.

Enfin l'homme souhaite que ce nouveau logiciel ne soit pas exclusivement disponible que sur Windows mais également sur OS X et Linux. Et de conclure : « Nous avons besoin d'un nouveau navigateur Internet. nous dépendons tous sur le Web, donc le navigateur est l'outil le plus important du bureau ».

Ces derniers temps, les efforts en la matière se sont renforcés. Brendan Eich, père du Javascript et anciennement chez Mozilla a récemment lancé le navigateur Brave. De son côté, Jon von Tetzchner, cofondateur et anciennement PDG d'Opera Software a pour sa part lancé Vivaldi l'année dernière.

A lire également :
Modifié le 18/03/2016 à 14h38
Commentaires