Des hackers exploitent des failles de SS7 pour vider des comptes en banque

En Allemagne, des hackers ont réussi à vider les comptes en banques des clients de l'opérateur téléphonique O2 Telefonica en utilisant les failles du SS7.

Des hackers piratent et vident des comptes en banque


O2 Telefonica, une société de téléphonie allemande, a annoncé que les comptes en banque de certains de ses clients avaient été piratés suite à une attaque en deux étapes utilisant les failles du SS7 (système de signalisation n°7), qui regroupe des protocoles de signalisation téléphoniques utilisés par la plupart des réseaux mondiaux. Les hackers ont exploité SS7 pour intercepter les codes d'authentification envoyés aux clients de banques en ligne sur leurs téléphones pour autoriser le transfert de fonds sur d'autres comptes.

Dans un premier temps, les hackers ont envoyé des malwares sur les ordinateurs des victimes, afin de collecter les soldes, les identifiants de connexion et les mots de passe de leurs comptes en banque, ainsi que leurs numéros de téléphone mobile. Ils ont ensuite acheté des accès auprès d'un fournisseur de services de télécommunications véreux et ont mis en place un système de redirection du numéro de téléphone des victimes vers un téléphone sous leur contrôle. Enfin, pendant la nuit, lorsque leurs cibles étaient endormies, les hackers se sont connectés à leurs comptes en banque et ont transféré de l'argent vers l'extérieur. Les numéros de confirmation des transactions étant acheminés vers eux, ils n'ont eu aucune difficulté à finaliser le processus.

Hacker


Des experts en sécurité avaient tiré la sonnette d'alarme


En 2014, des chercheurs avaient démontré à quel point le SS7, créé dans les années 1980 par les opérateurs téléphoniques pour permettre aux réseaux cellulaires et fixes de s'interconnecter et d'échanger des données, était défectueux. N'importe qui ayant un accès interne à un opérateur téléphonique (un hacker ou un employé corrumpu par exemple) peut avoir accès aux infrastructures de n'importe quel autre opérateur dans le monde, par le biais de SS7, pour traquer la localisation d'un téléphone, lire et rediriger des messages et même écouter des appels.

En dépit des alertes répétées des experts en sécurité, les compagnies de téléphonie sont restées sourdes et n'ont pris aucune mesure pour corriger les failles du SS7. Espérons que la révélation au grand public de l'attaque dont ont été victimes les clients de O2 Telefonica les incitent à faire davantage d'efforts pour régler ce problème.


Modifié le 04/05/2017 à 16h12
Commentaires