Ivre, il s'endort au volant de sa Tesla... et fait 11 km avec l'autopilote

Par
Le 05 décembre 2018
 0
tesla model 3

Les forces de l'ordre californiennes ont eu la présence d'esprit de tromper le système de pilotage automatique pour arrêter le conducteur endormi.

Ivre, il laisse la voiture conduire à sa place

La police de Redwood City a procédé à une arrestation inédite. Les agents ont réussi à tromper le système de pilotage d'une Tesla Model 3 en se garant devant et derrière le véhicule afin de le forcer à s'arrêter. Les policiers avaient précédemment flashé le véhicule à une vitesse de 100 km/h et l'avaient poursuivi sur une distance de 11 km.

Le conducteur, alcoolisé, s'était endormi au volant et vu la bonne tenue de route du véhicule, malgré les nombreux appels de phare pour le forcer à s'arrêter, les policiers en ont déduit que le chauffeur avait activé son module d'autopilote avant de piquer du nez sur son volant.

Si elle a de quoi faire sourire, cette anecdote aurait pu mal finir : rappelons qu'avec ou sans pilotage automatique enclenché, il est impératif que le conducteur soit éveillé et vigilant sur la route.

Source : The Verge
Modifié le 05/12/2018 à 14h07

Les dernières actualités Voiture autonome

scroll top