Finalement, plus besoin de pilote chez NVIDIA

Vidéo : NVIDIA a mis en ligne une vidéo montrant les progrès des algorithmes d'apprentissage conçus pour les voitures autonomes.

Finalement, pas besoin de pilote pour NVIDIA. Car le caméléon a semble-t-il fait de gros progrès concernant la conduite autonome d'un véhicule, grâce à ses algorithmes reposant sur le deep learning, c'est à dire apprenant au fur et à mesure de l'utilisation.

Pour le prouver, NVIDIA montre tout d'abord dans cette vidéo à quoi ressemblait le comportement d'une voiture dirigée par un programme vierge de tout enseignement. Puis il présente à quoi ressemble la conduite du véhicule après 4 800 kilomètres.

Cette distance parcourue, la voiture semble bien plus sûre, et son pilote (qui ne conduit pas) se permet d'aller sur l'autoroute, de manipuler son téléphone, bref, de faire autre chose que de conduire.

0190000008299944-photo-nvidia-drive-px2-2.jpg

Pour rappel, NVIDIA s'appuie sur sa plate-forme Drive PX2, annoncée au CES. Sorte de supercalculateur embarqué, ce composant a pour vocation de fournir aux fabricants de voiture une plate-forme de développement leur permettant de mettre au point des voitures autonomes.

Avec dix fois la puissance de calcul de son prédécesseur, la plate-forme Drive PX2 était la première à utiliser une puce graphique à architecture Pascal, bien avant les récentes GeForce GTX 1070 et 1080.

Modifié le 13/05/2016 à 11h40