Vidéo-test du Lenovo K5 : un bon smartphone à 169 euros ?

Vidéo : Lenovo, en plus de sa gamme héritée de Motorola, sort son premier smartphone européen, le K5. Positionné en entrée de gamme, il semble d'ailleurs occuper l'ancien créneau du Moto G.

Lenovo n'a franchement pas fait preuve d'originalité pour son K5. Pourtant, le smartphone est bien fini : le verre en façade semble de bonne qualité (facile à nettoyer en tous cas), et le dos amovible en plastique est recouvert en grande partie d'aluminium.

L'écran de 5 pouces occupe 68% de la surface du K5, ce qui n'a clairement rien d'exceptionnel. Un bon point : Lenovo fournit tout ce qu'il faut pour protéger le K5 : une coque en plastique transparent pour le dos, et un film pour l'écran.

La fiche technique du K5 ne fait pas de zèle par rapport à son prix. Le smartphone intègre un processeur Snapdragon 415. Le successeur du Snapdragon 410 est composé de huit cœurs Cortex A53 : quatre d'entre eux à 1,5 GHz, les quatre autres à 1,2 GHz. La partie graphique est assurée par un Adreno 405.

Lenovo n'a pas trop sacrifié la qualité de l'écran LCD 5 pouces. D'une définition 720p, qui reste correcte sur cette diagonale, il affiche de belles couleurs même si elles ne sont pas forcément des plus justes, le blanc ayant tendance à virer au jaune, surtout sous certains angles de vision.

La présence d'une batterie de bonne capacité garantit une certaine endurance : sans battre des records, le K5 tient allègrement la journée.

En revanche, on regrettera une partie photo très décevante, produisant des images voilées, comme si on baissait leur contraste au minimum, en plus d'une gestion assez moyenne du bruit. Et alors que la gamme Moto bénéficie d'un Android « pur » et à jour, le Lenovo K5 est à la traine, sous Lollipop. Un bon smartphone malgré tout, pour son prix.

Modifié le 10/06/2016 à 17h25