Vidéo-test du G5 : que vaut le dernier haut de gamme de LG ?

Vidéo : Le LG G5 se veut "modulaire" grâce à une batterie toujours amovible et à une gamme d'accessoires associés au terminal pour booster ses fonctionnalités photo ou audio. Une alternative au Galaxy S7 ?

Le G5 arbore une coque en aluminium faite d'une pièce, tout en conservant l'avantage de l'ouverture. Une idée toute simple : la batterie est enfichée à une partie basse du smartphone amovible, et reliée au reste du terminal par un connecteur. Une pression sur un bouton libère l'ensemble qui coulisse.

Le résultat est plutôt réussi, mais pas complètement convaincant pour autant. Bien fini dans l'ensemble, le G5 laisse un peu à désirer. On pourra trouver qu'on pinaille, mais s'assurer de l'ajustement entre les deux parties amovibles aurait été bienvenu : le chanfrein, d'ailleurs un peu trop tranchant, est décalé d'un bon millimètre !

On saluera malgré tout la performance de LG qui a réussi à cacher complètement ses antennes en plastique via un processus assez complexe appelé micro dizing. Le smartphone de LG embarque un processeur Snapdragon 820. Le petit dernier de Qualcomm a la particularité de n'embarquer « que » quatre cœurs, alors que la tendance et plutôt à l'octo-core.

La résolution Quad HD est devenue la norme chez LG depuis le G3, On ne s'en plaindra pas particulièrement des 0,2 pouces perdus, tant la dalle est de qualité. Que ce soit au niveau des couleurs, du contraste ou des angles de vision, c'est du beau boulot.

Le LG G5, comme le Huawei P9, est équipé de deux capteurs photo, et de deux optiques. L'usage, cependant, est complètement différent. Là où Huawei mise sur la combinaison d'un capteur RVB et d'un capteur monochrome pour réaliser une image plus lumineuse et détaillée, LG propose tout simplement un APN « standard », ouvrant à f/1.8, et un grand angle avec ouverture à f/2.4.

À lire aussi :


Modifié le 19/05/2016 à 17h58