Steam Controller en vidéo : une manette hybride pas comme les autres

Vidéo : Plutôt PC ou console ? Le Steam Controller ambitionne de réunir le meilleur des deux mondes, rien que ça…

Et voilà ! Après plusieurs mois d'attente, la version finale du Steam Controller débarque enfin à la rédaction avec toutefois quelques changements par rapport au projet initial. Souvenez-vous des premiers visuels d'un appareil totalement symétrique faisant fi des sticks analogiques pour les remplacer par deux larges zones tactiles.

Certainement pas totalement convaincus par la pertinence de l'idée (sur ce point au moins, on ne pourra pas être en désaccord), les ingénieurs de Valve ont finalement ajouté un stick gauche, mais arrêtons-nous sur un instant sur LA particularité du Steam Controller…

Deux trackpads cliquables ?

08211342-photo-steam-controller.jpg
Une fois la manette en mains, les pouces tombent naturellement sur deux trackpads circulaires cliquables. Une seule différence les sépare : sur la zone de gauche, une croix creusée dans le plastique permet de se repérer plus facilement. Ce signe distinctif a également pour but d'annoncer la couleur : la zone de gauche fait (souvent) office de croix directionnelle, mais attention. Contrairement à ce que l'on pourrait penser au premier abord, il est important de comprendre qu'ici, les deux trackpads sont équipés d'un unique switch.

Pour faire la différencier les appuis haut, bas, gauche et droite sur la croix directionnelle, le Steam Controller devra impérativement combiner le clic unique à la position du pouce au moment où l'utilisateur effectue son clic. Autant dire que la chose risque de se compliquer rapidement avec les jeux de baston... En partant de ce principe, on comprend mieux le choix d'implémenter un stick analogique en complément.

Des touches arrière au comportement étrange

On retrouve deux clics à l'arrière du pad. Sur le logiciel de configuration, ces commandes sont reconnues comme des boutons à part entière. Pourtant, avec certains jeux (Flatout 2, par exemple) : la touche X ainsi que la touche arrière droite (par exemple) sont reconnues comme une seule et même touche... étrange.

Un mot au sujet des gâchettes

À l'arrière, la course des gâchettes est trop réduite à notre gout. En revanche, on apprécie la présence d'un clic (bouton tout ou rien supplémentaire) en fin de course de la gâchette. Si la bonne initiative n'est pas sans rappeler le contrôleur de la manette GameCube en son temps, on risque de tomber sur le même problème de configuration qu'avec la manette de Nintendo sur PC. En effet, lorsqu'on souhaite associer manuellement le clic de fin de course dans un jeu, on commencer forcément par actionner la gâchette analogique qui sera toujours reconnue avant le bouton de fin de course. Bref, ce n'est qu'en présence de templates sur mesure que l'on pourra profiter pleinement de cette fonctionnalité.







Modifié le 19/10/2015 à 19h17