PS4 : on a testé le jeu à distance sur Mac et PC !

Vidéo : La mise à jour éstampillée 3.5 de la PS4 fait la part belle au remote play sur Windows, mais aussi sur Mac OS. Cette fonctionnalité est-elle convaincante ? La réponse en vidéo !

Une nouvelle fonction fort sympathique fait son apparition sur PS4 avec l'arrivée de la mise à jour 3.5 publiée aujourd'hui même. Dans la pratique, les nouvelles applications Windows et Mac OS de « Lecture à distance » (remote play) permettent de jouer à sa console... à distance.

Le procédé est simple : à l'instar de NVIDIA GameStream qui permet de jouer à ses jeux PC sur Shield, Shield TV ou Shield Tablet, ou du Steam Link de Valve qui offre les mêmes fonctionnalités, l'installation de ce petit programme signé Sony (compter moins de 20 Mo) permet de jouer à se PS4 depuis un Mac (10.10 minimum) ou un ordinateur ou tablette Windows (8.1 minimum).

Idéal pour profiter de sa console dans une autre pièce de sa maison ou de son appartement sans avoir à déplacer tout le matériel soit pour des questions de confort, soit pour libérer la télévision lorsqu'une autre personne souhaite la regarder.

La console et le récepteur (ordinateur) doivent être connectés au même réseau local via Wi-Fi ou liaison câblée de type RJ45.

Dans les faits, le dispositif se montre parfaitement opérationnel. L'application se configure très simplement (un code d'autorisation devra être saisi) et même si l'image n'est pas aussi fine que celle qui est affichée par le téléviseur directement raccordé à la PS4, avec un cas extrême (jeu de course rapide), l'ensemble reste parfaitement jouable.

Côté commandes, il suffit de brancher son pad Dual Shock 4 via une liaison filaire de type micro USB. Ce dernier est reconnu instantanément par l'ordinateur. À noter qu'a l'heure actuelle, les manettes filaires XBOX 360 ne fonctionnent pas.

Faut-il un ordinateur puissant pour profiter de cette fonctionnalité ? Bonne nouvelle, à la lumière de ce premier test, les machines peu véloces semblent supporter le programme de Sony sans broncher.

Mais si la puissance n'est pas déterminante, pour disposer d'une image la plus nette possible, et d'un temps de latence réduit au minimum, il faudra surtout vieller à disposer d'une excellente liaison Wi-fi ou CPL entre les deux machines, ou dans l'idéal, d'une liaison câblée, configuration qui ne sera pas forcément aisée à mettre en place dans tous les habitats.

Modifié le 06/04/2016 à 18h57