Fibaro Intercom : de nouveaux détails sur le portier domotique Z-Wave

Vidéo : Fibaro, la société spécialisée dans la domotique Z-Wave disposait d'un stand au Mobile World Congress de Barcelone. L'occasion d'en savoir un peu plus sur le fameux porter «Intercom»

Fibaro était présent au Mobile World Concress de Barcelone. La petite entreprise polonaise à qui l'on doit d'excellents produits domotiques Z-Wave disposait d'un stand pour présenter ses nouveautés à venir.

Dans le lot, outre le cadre photo Swipe que nous aurons le plaisir de vous présenter dans une autre vidéo, la marque exposait un prototype de son Intercom, un « portier » domotique très attendu par les aficionados de la marque en particulier, et du Z-Wave en général si compatibilité étendue.

Si l'objet a déjà été présenté dans sa version de développement, nous avons pu nous entretenir avec un responsable de la conception pour en apprendre un peu plus sur l'appareil.

0320000008359650-photo-capture-d-e-cran-2016-02-25-a-18-25-31.jpg
Fibaro Intercom


Rappel du principe de fonctionnement de l'Intercom


L'intercom se place à l'entrée de votre résidence principale (à côté du portail, ou de la porte d'entrée si cette derrière donne directement sur la voie publique). Lorsqu'une personne sonne à votre porte, une sonnerie retentit sur votre smartphone où que vous soyez (si tant est que votre mobile soit connecté à l'Internet).

Une fois la notification reçue, depuis l'application de Fibaro, vous pouvez voir votre visiteur, et converser avec lui en VoIP. Bien sûr, l'intercom est équipé d'un relais permettant d'ouvrir une gâche électrique de porte (par exemple).

À noter également que l'Intercom est muni d'une bague qui permet de saisir des codes qui pourront déclencher des actions paramétrées sur une des box domotiques de Fibaro (ouvrir ou fermer porte, activer ou désactiver l'alarme, lancer une scène, etc.).

Ensuite, si l'intercom est plutôt destiné à un usage extérieur, Fibaro précise que l'utilisation en intérieur pour communiquer entre pièces pourra tout à fait être envisagée.

Plus de précisions sur l'Intercom


Premier élément porté à notre connaissance, l'Intercom devrait sortir dans le courant du quatrième trimestre 2016… mais compte tenu des retards qui se sont succédés (il devait initialement sortir en début d'année 2016), l'information est à prendre avec des pincettes.

Ensuite, on nous parle cette fois non pas d'un, mais deux Intercoms ! En effet, une version disposant d'un circuit GSM pouvant accueillir sa propre carte SIM et intégrant une batterie est prévue plus tard courant 2017. En cas de défaut secteur, ce modèle serait capable de continuer à fonctionner un certain temps pour transmettre les appels sonnette, ou même faire de la détection de présence (tous les intercoms étant équipés d'une cellule de détection de mouvements).

0320000008359648-photo-capture-d-e-cran-2016-02-25-a-18-25-46.jpg
Cellule de détection de présence


Concernant le relais cette fois, une bonne nouvelle : l'Intercom n'en intègre pas un, mais deux, ce qui signifie concrètement que l'on peut actionner un portail ET une porte de garage, par exemple (si automatisation électrique de ces dernières, bien sûr).

Pour ce qui est de l'alimentation, l'Intercom peut être alimenté en 12 ou 24 Volts, ou, et c'est probablement la solution la plus intéressante : en Power Over Ethernet via un bon vieux câble réseau pour peu que vous disposiez d'un switch PoE, ou d'un injecteur RJ45.


De nombreuses questions en suspens



Malheureusement, la dernière information intéressante concerne… l'absence d'informations… En effet, à l'heure actuelle, les responsables de Fibaro précisent que les caractéristiques finales du produit ne sont pas encore arrêtées ! Interrogés sur différents points précis, Fibaro n'a pas été en mesure de communiquer la résolution du capteur visio, la présence, type ou portée du circuit Wi-Fi, ou si la Webcam allait pouvoir être utilisée comme une caméra IP classique avec des solution tierce partie telles que Surveillance Station sur les NAS Synology, par exemple.

Côté capteur, comme nous l'avons dit, l'Intercom embarque un détecteur de mouvements, mais à l'heure actuelle, Fibaro n'est pas en mesure de nous dire si d'autres sont prévus (température ? luminosité ?).

Seules deux choses sont sûres : les deux modèles d'Intercom n'intègreront pas d'écran, pour l'heure, cette idée est définitivement abandonnée. Ensuite, compte tenu des services rendus, de la robustesse / excellente finition du produit, la il y a fort à parier que l'Intercom soit facturé au prix fort.




Modifié le 26/02/2016 à 11h53