La Freebox Mini 4K : Free se met la pression pour sa v7 (Debug#45)

Vidéo : Free a dévoilé hier sa Freebox mini 4K dont le rôle est de remplacer l'offre Freebox Crystal, l'entrée de gamme de l'opérateur.

00c8000007946043-photo-freebox-mini-4k.jpg
La comparaison entre la Freebox Crystal et la Freebox mini 4K est légitime : le tarif est identique, à savoir 29,99 euros, et si l'on considère que Free offre l'option TV sur sa mini 4K, il est même inférieur de 2 euros.

Toutefois, le positionnement de cette nouvelle Freebox nous semble être assez différent de celui de la Freebox Crystal.

Cette dernière est en effet à peu de choses près une v5 relookée, et si l'interface TV a bénéficié d'une refonte, elle hérite d'un hardware datant de maintenant près de 7 ans.

La Freebox mini 4K vient, avec ses composants récents, sa prise en charge du 4K, ou encore son module femtocell intégré, mettre un sacré coup de jeune à l'offre entrée de gamme de Free.

Tant et si bien qu'on en vient même à se demander si elle ne vient pas marcher sur les plates-bandes de la Revolution. Car finalement, que perd-on ? Les fonctions NAS, le lecteur Blu-ray ? Pas indispensables pour beaucoup, tout à fait remplaçables pour les autres.

Les appels illimités vers les mobiles ? Nombreux sont ceux qui utilisent leur forfait mobile pour cela.

Finalement, c'est surtout l'absence de stockage pour les enregistrements qui peut s'avérer être le plus gênant, mais là encore, des solutions alternatives existent, à commencer par un simple disque dur externe.

012c000007945365-photo-freebox-mini-4k.jpg
012c000007945363-photo-freebox-mini-4k.jpg

Avec un tarif inférieur de 8 euros, cette box peut sembler plus séduisante qu'une Revolution, d'autant qu'Android TV fonctionne plutôt bien sur un hardware adapté, ce qui semble le cas de cette mini 4K.

La mini 4K pourrait donc faire de l'ombre à l'offre haut de gamme de Free, qui a probablement anticipé la chose : la migration depuis les v5 et Crystal vers la Revolution est désormais gratuite.

Mais l'arrivée de cette Freebox mini 4K a une autre conséquence : avec cette fiche technique et une offre qui colle peut-être mieux aux usages de monsieur tout-le-monde, il va falloir que Free mette la barre très haut pour promouvoir sa future v7.

L'opérateur devra alors différencier fortement son offre par rapport à celle de la mini 4K via une interface, des services et des applications qui demanderont beaucoup d'investissements.

Free a l'habitude de sortir de son chapeau des nouveautés surprenantes, mais là, il va falloir produire quelque chose de réellement très attractif, sans quoi la mini 4K pourrait devenir la bête noire de la future v7.

Modifié le 11/03/2015 à 19h22