Apple TV : l'App Store, nouveau passeport pour le salon ?

Vidéo : L'Apple TV, le petit boîtier connecté à la pomme, arrive donc dans une nouvelle version. Son but : faire entrer Apple dans votre salon afin d'y distribuer du service.

L'Apple TV, c'était jusqu'alors un moyen pour la marque de distribuer du contenu (vidéo ou musique), que ce soit via iTunes ou via des partenariats (Hulu, Netflix, HBO).

Aujourd'hui, Apple ajoute ce qui manquait en effet à l'Apple TV et dont disposent tous ses autres appareils, à savoir un App Store.

Keynote

L'ambition ici est double : développer le service pour conserver les utilisateurs dans son écosystème jusque sur la télé, et générer de nouveaux partenariats, potentiellement lucratifs. Le voyage, le transport, l'hébergement sont des cibles évidentes, et on ne serait pas étonné de voir rapidement arriver une app Amazon.

Pour arriver à ses fins, Apple doit convaincre simultanément utilisateurs et développeurs, car sans utilisateurs, point de développeurs, et sans applications, pas d'utilisateurs.

Pour les développeurs, Apple proposera un SDK de manière plutôt restrictive à partir du 11 septembre, histoire de présenter des applications de qualité uniquement pour les débuts de son TV OS. Un système d'exploitation qui ne devrait pas trop surprendre ceux qui ont l'habitude de travailler pour Apple, puisqu'il est basé sur iOS.

Il faudra avoir un œil sur la taille de l'App Store de TV OS, pour savoir si les développeurs sont ou non convaincus de l'intérêt de cet énième support.

Keynote

Côté utilisateur, le pari nous semble en revanche gagné : la commande vocale avec Siri semble très prometteuse, la télécommande tactile permet de conserver les habitudes acquises sur les iPhone et iPad, et l'interface présentée hier semble particulièrement fluide et réactive.

Pour parvenir à s'installer dans un maximum de salon, il fallait enfin à Apple un produit qui reste accessible : et à 150 dollars en prix d'appel, ce produit est sans doute plus pertinent qu'un téléviseur qui aurait été nettement plus onéreuse, à la fois à la vente et à la production.

Keynote

Cette nouvelle Apple TV semble donc convaincante et complète l'écosystème d'Apple. Reste qu'en France, les box barrent le passage au boîtier à la pomme. A moins qu'à la manière de Google avec Android TV, Apple tisse des partenariats avec les opérateurs pour proposer son Apple TV comme boîtier TV.

Modifié le 10/09/2015 à 16h41