Nintendo Switch : notre décryptage du trailer officiel

Vidéo : C'est hier à 16h00 que Nintendo a officialisé sa Switch (aka NX). Retour sur le trailer officiel en mode décryptage !

  • Dès le début le ton est annoncé, on vise un public adulte. Confirmé par la suite du trailer dans lequel on ne voit aucun enfant.

    • Concernant le plastique de la coque du dock, mais aussi, semble-t-il, de l'ensemble des parties constituantes de la Switch, fini les surfaces noires brillantes qui accumulaient rapidement rayures et traces de doigts comme sur Wii U. Même tendance avec les Xbox One S et nouvelles PS4. Les constructeurs semblent avoir intégré les inconvénients de la « glossy touch» souvent critiquée par les consommateurs.

    • Côté support, la console utilise des cartes proches de celles de la 3DS, on imagine avec une capacité supérieure. Rien d'extraordinaire pour une console portable, mais cela fait un moment que nous n'avions pas vu cela sur console de salon.

    • Des LEDs s'éteignent lorsque chaque mini manette est déconnectée du Joy-Con Grip. On ne le voit pas bien dans le trailer, mais les photos produit sont claires. On retrouve 4 LEDs de part et d'autre du Joy-Con Grip, ce qui laisse supposer la prise en charge simultanée de 8 manettes. Reste à savoir si la rétro compatibilité est assurée avec les Wiimotes comme ce fût le cas sur Wii U.

    • On constate la présence d'une grosse grille de refroidissement sur la partie supérieure du module écran. On pourrait craindre pour l'autonomie, mais cela n'est peut-être utile que lorsque le dispositif est posé sur son dock, et que GPU et CPU tournent à pleine fréquence / puissance.

    • Côté form factor l'ensemble portable semble être plus fin que le Wii u gamepad, mais d'envergure identique. Moins portable qu'une portable classique, donc.

    • En mode salon, la console se connecte à un dock qui obstrue l'écran. Cela semble signer la fin du gameplay asymétrique de la Wii U.

    • Le Pro contrôleur Switch est doté de 8 boutons, soit autant que celui de la Wii U. Une retrocompabilie peut être envisagée avec le pro controler Wii U.

    • Les micro contrôleurs (Joy-Con) semblent peu ergonomiques, surtout celui dont le stick analogique est placé au centre. Mais cette configuration est réservée au multi, cela n'impactera pas le jeu solo. Et dans tous les cas il faudra les avoir en mains pour se forger un véritable avis.

    • Pas de croix directionnelle sur les micro contrôleurs, mais des boutons indépendants, une première sur une console Nintendo, même si le concept rappelle les fameux boutons directionnels « C » de la manette Nintendo 64.

    • Mario Kart Switch : pas vraiment un vrai nouveau, mais le 8 Wii u avec des éléments additionnels ?

    • Jeu de basket, une séquence intéressante. Ici pour jouer à 4, il faut deux machines. D'une manière plus générale, à aucun moment du trailer on ne verra de mode 4 joueurs en écran splitté, y compris avec Mario Kart. La Switch manque-t-elle de puissance pour gérer un split 4 en mode nomade, marque de fabrique de Nintendo depuis la 64 ? Où ce mode sera-t-il réservé au mode sédentaire ?

    • Aucune démo de tactile ni de gyroscope, ce qui ne veut pas dire pour autant que cela ne sera pas géré. Nintendo veut peut-être éviter de parasiter / complexifier le message. La leçon Wii u serait-elle passé par là ?

    Et vous, quels sont les éléments du trailer qui ont retenu votre attention, ou on suscité des questions ?


    Modifié le 21/10/2016 à 21h42