The One, le "Smart Piano" qui voulait aider les musiciens en herbe

Vidéo : Au CES de Las Vegas, rencontre avec The One, un piano intelligent qui fonctionne en parallèle d'une application mobile pour aider le musicien amateur à progresser.

L'équipe de Smart Piano peut se targuer d'avoir réuni quelque 460..000 dollars lors d'une campagne de financement participatif bouclée dans le courant de l'été 2015 sur Indiegogo. Six mois plus tard, elle présente le fruit de ses travaux à l'occasion du CES de Las Vegas. Baptisé The One (excusez du peu), son piano connecté ambitionne d'aider les musiciens en herbe à progresser dans leur maîtrise du clavier.

Il se présente pour l'essentiel comme un synthétiseur capable de communiquer avec une tablette (iOS ou Android), sur laquelle une application dédiée affichera des partitions interactives. Sur celles-ci, le pianiste pourra par exemple suivre sa progression (la note à jouer étant placée en surbrillance) ou se voir proposer un « guide » illustré lui montrant au fil de la musique ou placer ses doigts sur les touches. L'application prévoit aussi des modes de jeu inspirés des séries Guitar Hero ou Rockband, avec des successions de touches à actionner selon le tempo d'un défilement en images. L'ensemble est soutenu par un jeu de LED qui s'illuminent au dessus des touches à jouer.

Pour Smart Piano, cette solution serait suffisamment aboutie pour que l'on puisse véritablement envisager d'apprendre le piano par son intermédiaire. A première vue, le piano connecté ne remplacera cependant pas un véritable professeur de musique mais il peut sans doute jouer efficacement le rôle d'un répétiteur.

Ce clavecin moderne (qu'on espère bien tempéré) est décliné en deux versions : la première se cantonne à 62 touches et se présente sur un pied repliable, tandis que la second prend la forme d'un piano droit à 81 touches et trois pédales. Comptez respectivement 300 et 1500 dollars.

Modifié le 05/01/2016 à 17h34