Razer Blade Stealth et Razer Core

Vidéo : Razer poursuit son offensive sur le terrain des ordinateurs portables avec le Blade Stealth, un ultrabook conçu pour fonctionner en conjonction avec une carte graphique externe.

Le paradigme n'est pas nouveau : on sait concevoir des PC portables fins et légers mais faute de carte graphique dédiée, il leur manque les performances nécessaires à l'exécution de certaines tâches exigeantes, à commencer par le jeu vidéo. Après avoir sorti quelques ordinateurs portables, l'américain Razer s'est attelé à élaborer une proposition de réponse à ce dilemme. Elle prend la forme d'une offre en deux parties : d'un côté, un séduisant ultrabook de 12,5 pouces, animé par un processeur Intel Core i7-6500U, 8 Go de mémoire vive et un SSD monté en PCI-Express. De l'autre, la marque propose un boîtier externe pour carte graphique susceptible d'accueillir un GPU initialement conçu pour le monde du desktop. Entre les deux, la liaison est assurée par la dernière version en date de l'interface Thunderbolt d'Intel, dont les 40 Gb/s théoriques sont censés limiter les goulets d'étranglement.

L'ultrabook, baptisé Blade Stealth, adopte une coque métallique noire ornée d'un logo rétroéclairé. Le clavier se révèle lui aussi rétroéclairé via un jeu de LED capables de jouer sur 16,7 millions de couleurs, associé à un utilitaire (Chroma) permettant de paramétrer des effets plus ou moins complexes, allant de l'attribution d'une tonalité particulière à une touche à la vague colorée qui balaie le clavier à intervalles réguliers. Razer propose aussi, ici, une forme d'intégration avec des jeux populaires : profil lumineux adapté au personnage choisi dans Overwatch ou illustration du décompte avant explosion de la bombe au moyen des touches Fx dans Counter Strike.

Livré avec Windows 10, le Blade Stealth propose deux ports USB 3.0, un connecteur USB type-C compatible Thunderbolt 3 (nécessaire pour brancher l'extension Razer Core), le Bluetooth et le WiFi 802.11ac, pour une épaisseur d'environ 13 mm et un poids estimé à 1,25 Kg. Il est dès à présent disponible aux Etats-Unis via le site de Razer, avec un prix de départ fixé à 999 dollars. Selon les options retenues, on pourra opter pour une dalle Ultra HD, affichant donc 3840 x 2160 pixels.

Le Razer Core, qui profite aussi d'effets lumineux, sera quant à lui lancé plus tard dans l'année à un prix encore non communiqué. Disposant de sa propre alimentation électrique, il doit pouvoir accepter les cartes graphiques les plus courantes tant que leur taille ne dépasse pas 310 mm et l'équivalent de deux emplacements PCI-Express (double slot). Reste à voir s'il parviendra à gommer les défauts que nous avions identifiés sur le Alienware Graphics Amplifier.

Razer Core

Modifié le 07/01/2016 à 05h06