Avec Domino, la Poste illustre son engagement en faveur de l'IoT

Vidéo : Au CES de Las Vegas, le groupe La Poste symbolise son engagement en faveur de l'Internet des Objets à l'aide du Domino, un bouton connecté destiné à simplifier l'expédition de colis.

Le groupe La Poste a dévoilé au CES de Las Vegas le Domino, un petit objet connecté destiné à l'intérieur de la boîte aux lettres d'un particulier. En pressant ce bouton, l'usager signale au facteur qu'il a un colis à expédier, avant d'entrer l'adresse de son destinataire via une application mobile. Le colis n'a plus ensuite qu'à être déposé dans la boîte : c'est le facteur qui se chargera de le récupérer, de l'emballer puis de l'expédier.

Relié au réseau sans fil Sigfox, le Domino sera proposé dans les semaines à venir aux clients la Poste sur quelques zones géographiques servant de projet pilote. Il s'inscrit dans la lignée de services déjà mis en place par le groupe, comme la collecte en boîte aux lettres particulières avec affranchissement préalable, mais va plus loin puisque ici, il n'est même plus nécessaire d'emballer soi-même son colis.

Quelles seront les modalités du service définitif et sera-t-il vraiment viable commercialement ? Quid par exemple de l'assurance en cas d'emballage défectueux ? A ce stade, la Poste n'a pas forcément les réponses à ces questions, mais compte sur sa phase de test pour les résoudre. A Las Vegas, elle souhaite surtout faire valoir que ce Domino, annoncé un an après son hub numérique - la « première plateforme universelle d'interconnexion et de pilotage d'objets intelligents », témoigne de son engagement en faveur de l'Internet des objets, comme nous l'explique ici David de Amorim, directeur Innovation du groupe La Poste.

Modifié le 12/01/2016 à 11h39