Notre prise en mains et avis sur la DXO One, le module photos

Après s'être fait un nom dans le traitement logiciel des photos, la société DXO a lancé le DXO One. L'appareil connait une réussite commerciale même si le prix reste élevé.

Le DxO One est un module conçu par l'entreprise franco-américaine DxO Labs et dont l'objectif est de transformer les iPhones et Android en vrais compacts experts.

Son poids plume, moins de 110 grammes, fait de lui un appareil photo deux fois plus petit que la plupart des compacts du marché. Le DxO One dispose d'un écran OLED, Le capteur est protégé par la face avant qui coulisse, Notez bien que l'écran n'est pas tactile, il permet simplement d'avoir un retour sur la prise de vues,

La DxO One se connecte en bas de l'iPhone, via un connecteur physique, la prise Lightning. Malheureusement seuls les iPhones et iPad en sont équipés. La société a annoncé en octobre la compatibilité avec Android.

Une fois votre module connecté, le capteur se met rapidement en marche sur votre écran de smartphone. Pour utiliser l'appareil photo, il faut récupérer l'application sur l'App Store. Vous aurez accès à un menu assez light. Vous pourrez opter pour l'option « Photo RAW » pour des photos de meilleur qualité mais on constate une latence. L'absence du mode rafale est à déplorer.

On peut noter la présence de quelques modes scènes, la gestion de la vitesse maximale d'obturation, la qualité d'image JPG, Super RAW, RAW, la balance des blancs et bien à l'ouverture, la vitesse et la sensibilité ISO.

Tenir l'appareil tout en tenant l'appareil, puis réaliser ses réglages comme augmenter l'ISO ou faire un simple ZOOM est relativement complexe mais on s'habitue. Le mode SuperRaw combine quatre images consécutives ce qui permet d'éviter les déchets. On le voit assez bien sur toutes nos prises de vues.

La DxO One permet également de filmer en Full HD 1920 x 1080 en basculant rapidement du mode photo au mode vidéo.

Vous pouvez acheter, en option, le DxO Outdoor Shell - un caisson étanche pour DxO ONE. C'est idéal dans les sports subaquatiques comme la plongée, jusqu'à une profondeur de 45 mètres.

En conclusion, ce modèle est toujours d'actualité. La qualité d'image, la bonne connexion via wifi et le mode superraw sont des arguments suffisamment pour y mettre son prix, 499 euros. Le souci majeur est l'absence du mode rafale sur l'appareil.

Modifié le 26/10/2017 à 17h07