Kia Ceed hybride : tout ce que l’on sait du futur break à motorisation essence-électrique

Grégoire Huvelin Contributeur
02 juillet 2019 à 07h00
0
Kia Ceed hybride
© Carscoops

Attendu pour le second semestre 2019, le Kia Ceed hybride, uniquement décliné en version « break », vient renforcer l'offre hybride du constructeur sud-coréen. Avec un objectif clair en tête : respecter, d'ici le 1er janvier 2021, les nouvelles normes européennes en matière d'émissions de CO2.

« Nous avons besoin d'un mélange de produits électrifiés à hauteur de 25-30 % pour atteindre les objectifs d'émissions de CO2 » : ces déclarations signées Artur Martins, chef du pôle marketing au sein de Kia Europe, dans les colonnes d'Autocar, en disent long sur les intentions du fabricant sud-coréen. L'entreprise a décidé d'accélérer ses projets en la matière en musclant son offre hybride et électrique sur le court terme.

Une stratégie matérialisée par l'introduction prochaine de la Kia Ceed hybride, fabriquée en Slovaquie, et uniquement déclinée en version « break », d'après le site spécialisé Automobile Propre. En rejoignant la familiale Optima et le crossover compact Niro dans la famille des hybrides, la future Kia Ceed aidera le groupe asiatique à respecter les normes européennes en matières d'émissions de CO2, fixées à 95 g/km, en moyenne, au 1er janvier 2021

Design : s'inspirer du thermique


Affublé d'une tenue de camouflage lors de ses essais en conditions hivernales - repéré par Carccoops -, le break Ceed hybride devrait épouser les mêmes lignes que son homologue thermique, à en croire Breezcar. À quelques différences près cependant : la calandre et le bouclier arrière pourraient en effet subir un petit lifting spécial pour l'occasion.

Kia Ceed hybride
© Carscoops

Ajoutez également une trappe de recharge nichée au niveau de l'aile gauche arrière du véhicule. Pour le reste, Kia fait preuve de conservatisme et ne chamboule en rien les plans du modèle pour cette déclinaison hybride. Un moyen, entre autres, de ne pas heurter les goûts de sa clientèle, habituée aux designs propres à la marque.

Performances et autonomie : comme un air de Niro


À l'heure d'écrire ces lignes, toute les caractéristiques du Ceed Hybride n'ont pas été communiquées. Sa motorisation à la fois thermique et électrique fait en revanche partie des informations jusque-là partagées. Le modèle pioche ainsi dans la fiche technique de la Niro hybride rechargeable.

Kia Ceed Hybride
© Carscoops

Attendez-vous donc à un moteur quatre cylindres essence 1,6 l GDI de 106 chevaux, pour un couple de 147 Nm, épaulé par un bloc électrique de 44 kW (environ 60 chevaux), pour un couple de 170 Nm et une vitesse de pointe de 120 km/h. La batterie de 8,9 kWh lui permettra quant à elle de parcourir entre 40 et 60 kilomètres, toujours selon Automobile Propre.

Prix et disponibilité : la commercialisation est proche


Si le prix du break Kia Ceed hybride se pare d'un épais voile de mystère, son intronisation sur le marché, elle, interviendrait dans le courant du second semestre 2019, soit entre juillet et décembre 2019. En sachant que son siège social européen se situe au cœur de Francfort, en Allemagne, il y a fort à parier que le salon automobile de Francfort, organisé du 12 au 22 septembre prochain, sera l'occasion pour l'entreprise d'en dévoiler davantage au sujet de son futur produit.
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

7 400 gigatonnes de neige seraient nécessaires pour enrayer la fonte des glaces
Peugeot 3008 Hybrid : tout ce que l’on sait du futur SUV de la firme sochalienne
Audi fait la promotion de son e-tron... aux stations de recharge Tesla
L'Anses confirme l'impact du trafic automobile sur la santé et invite à promouvoir l'électromobilité
Que se passerait-t-il si Stadia disparaissait ? Un ponte de Google répond
Le jeu de rôle anti-Brexit
Un timbre en édition limitée pour célébrer les 50 ans du premier pas sur la Lune
Pampers se lance dans les
Orange lance son
2 Français sur 3 auront accès à la 5G en 2025, selon le patron de l'Arcep

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top