BMW dévoile un prototype camouflé de son SUV électrique iNEXT, prévu pour 2021

le 06 février 2019 à 13h24
0
BMW iNEXT

Prévu pour l'année 2021, le SAV (Sports Activity Vehicle) BMW iNEXT s'octroie d'ores et déjà de petites sorties en extérieur. L'objectif : analyser son comportement sur des routes enneigées et verglacées.

BMW a pour ambition de commercialiser cinq nouveaux véhicules électriques d'ici l'année 2021. Une feuille de route ambitieuse, mais particulièrement à la portée de ce fleuron de l'automobile allemand, qui effectue d'ores et déjà les premiers tests de ses futurs modèles. C'est par exemple le cas de la BMW iNEXT, dont la dernière sortie à Arjeplog, en Suède, a été l'occasion de dévoiler de nouvelles photos du véhicule.

Examiner le comportement du véhicule


Les équipes de la firme d'outre-Rhin ont opté pour un look « camouflage » qui n'est pas sans rappeler celui de l'Audi e-tron GT dévoilé en novembre 2018. Il n'était pas question ici de se lancer dans une énième guéguerre avec l'un de ses concurrents, mais bien de réaliser des tests grandeur nature dans des conditions climatiques difficiles, comme nous l'apprend un communiqué de presse officiel.

BMW iNEXT

Le SAV iNEXT n'a en effet pas roulé sur les routes suédoises pour son simple plaisir. Les tests effectués ont notamment servi à « optimiser, examiner et harmoniser l'ensemble de la conduite, le châssis et les suspensions, le tout sur des routes et des conditions climatiques extrêmes », explique la marque. Le modèle a ainsi été soumis à de rudes épreuves sur des routes recouvertes de neige et des lacs gelés.

D'autres tests en approche


L'objectif était « d'analyser la manière dont les températures inférieures à zéro impactent le système de stockage d'énergie, l'électricité transitant vers le moteur, l'alimentation du système électrique et les systèmes de chauffage et de climatisation », peut-on encore lire. Un moyen de comprendre comment se comporte la voiture électrique face à un froid solidement installé, et affectant généralement les solutions électriques.

BMW en a aussi profité pour examiner la réaction des systèmes d'accélération et de freinage, tout en expérimentant la transmission intégrale (quatre roues motrices) de la voiture. Ces tests en appellent évidemment à d'autres, jusqu'à la fabrication de l'iNEXT prévue à Dingolfing, en Allemagne, en 2021.

Modifié le 06/02/2019 à 18h15
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

La RATP et Airbus travaillent ensemble à faire atterrir les taxis volants en France
Facebook modifie son algorithme pour mettre en avant davantage les contenus de nos amis
William Shatner (Star Trek) nous raconte en vidéo comment la NASA va retourner sur la Lune
Une app mobile pour diagnostiquer les otites en
Désenchantée : la saison 2 pour tous sur Netflix dès le 20 septembre
Edge Chromium, la version de développement continue son évolution
Les bactéries océaniques qui produisent de l’oxygène altérées par la pollution plastique
Hyundai et Kia investissent dans Rimac pour développer deux sportives électriques
Fondation / e / : des smartphones Android remis à neuf... les services Google en moins
La dernière maj Xbox One vous permet de voir si vos amis jouent sur PC ou console
Formule E : notre reportage dans l’antichambre des voitures électriques
Des chercheurs conçoivent un réseau de neurones artificiels
Fête des mères, nos 15 idées cadeaux pour gâter votre maman
Mercedes : le constructeur veut des voitures neutres en CO2 d'ici 2039
Être propriétaire de sa voiture, un modèle bientôt dépassé d'après le CEO de Volvo
scroll top