YouTube empêche les utilisateurs d'Adblock d'esquiver les publicités vidéo (màj)

le mardi 08 septembre 2015
Mise à jour : La situation actuelle sur Youtube ne viendrait pas d'une intention de Google de punir les utilisateurs d'Adblock, mais d'un bug de la version 45 de Chrome. Le bug est connu depuis quelques jours déjà, et est lié à un problème de reconnaissance de l'application YouTube par le navigateur. Lorsque cette dernière est installée en même temps qu'un bloqueur de publicité, ce dernier n'a pas d'effet sur YouTube. A priori, tout devrait revenir à la normale lors d'un prochain correctif.

YouTube lutte activement contre le blocage des publicités sur sa plateforme, notamment par le biais d'Adblock. Non seulement le service semble avoir trouvé un moyen efficace de pousser l'affichage des réclames en vidéo, mais il empêche également les possesseurs d'Adblock de les esquiver lorsque c'est normalement possible.

Lorsque vous naviguez sur YouTube, voir une publicité vidéo avant d'en visionner une est une situation banale, à moins de disposer d'AdBlock. Du moins, jusque-là : le service, comme d'autres, utilise des technologies qui permettent d'afficher des pubs vidéos malgré la présence d'Adblock au sein du navigateur. Mais ce ne serait pas la seule manœuvre de la filiale de Google, qui entreprendrait de bloquer la possibilité d'esquiver une publicité au bout de quelques secondes lorsqu'il identifie la présence d'Adblock.

Normalement, YouTube donne le choix aux utilisateurs de passer une publicité au bout de quelques instants en cliquant sur une option qui s'affiche en haut à droite de l'écran. Mais sur les réseaux sociaux, Twitter en tête, des internautes s'étonnent de ne pas pouvoir esquiver les pubs, alors qu'ils possèdent Adblock.




Cette « punition » des utilisateurs d'extensions qui bloquent la publicité prend fin à partir du moment où ces dernières sont désactivées. Mais la manœuvre se limite actuellement à Chrome, ce qui pourrait bien motiver les adeptes d'Adblock et consorts à passer à un autre navigateur pour résoudre le problème.

La relation entre Google, maison-mère de YouTube, et Adblock sont ambigus depuis plusieurs années : dès 2013, la rumeur selon laquelle l'entreprise avait payé Adblock pour placer ses sites sur liste blanche a fait surface. L'information est revenue sur le devant de la scène début 2015. Mais il semble qu'aujourd'hui, Google passe à la vitesse supérieure avec YouTube, ce qui n'est pas forcément étonnant compte tenu de l'importance du service, qui génère plusieurs milliards de vidéos vues au quotidien.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36