Le FBI alerte sur la sécurité des Smart TV

02 décembre 2019 à 15h58
0
TV smart
© Pixabay

À l'occasion du Black Friday, le FBI a publié sur son site, le 26 novembre, des recommandations à suivre au sujet des Smart TV.

Les téléviseurs étant aujourd'hui connectés à Internet, le célèbre bureau fédéral d'investigation estime qu'ils présentent des vulnérabilités. Ces défauts de sécurité pourraient notamment permettre à des pirates d'espionner leurs propriétaires.


« Une passerelle pour les pirates »

Dans son communiqué, l'organisme déclare que « Les Smart TV sont appelées ainsi parce qu'elles se connectent à Internet. Elles vous permettent d'utiliser des services de streaming et des applications populaires. Beaucoup ont aussi des microphones, pour ceux d'entre nous qui sommes trop paresseux pour prendre la télécommande [ ... ]. Un certain nombre de téléviseurs récents ont également des appareils photo intégrés. Dans certains cas, les caméras sont utilisées pour la reconnaissance faciale afin que le téléviseur sache qui regarde et puisse suggérer un programme approprié. Il existe également des appareils sur le marché qui vous permettent de communiquer avec votre grand-mère dans en 42 pouces ».

Et de poursuivre : « Outre le risque que votre fabricant de télévision et vos développeurs d'applications vous écoutent et vous regardent, la télévision peut également être une passerelle pour que les pirates pénètrent dans votre maison. Un cyberacteur malveillant peut ne pas être en mesure d'accéder directement à votre ordinateur, mais il est possible qu'un téléviseur non sécurisé lui permette d'emprunter plus facilement la porte dérobée de votre routeur ».


Quelques recommandations

Selon le FBI, les Smart TV peuvent ainsi permettre aux pirates de suivre l'activité des propriétaires, d'activer la caméra ou le microphone de l'appareil et même d'en prendre le contrôle pour diffuser leurs propres vidéos.

Le bureau fédéral donne ainsi des conseils pour éviter que ce type de scénario ne se produise. Avant l'achat, il invite à se renseigner sur les fonctionnalités de la télévision (caméra, microphone...). Le FBI recommande de chercher sur le Net des informations concernant la confidentialité des équipements de la marque.

Il suggère aussi de modifier les mots de passe de la Smart TV, d'apprendre comment désactiver les différents équipements et empêcher la collecte d'informations personnelles. Le communiqué précise : « Si vous ne pouvez pas les désactiver, demandez-vous si vous êtes prêt à prendre le risque d'acheter ce modèle ou d'utiliser ce service ». Et d'ajouter : « un simple morceau de ruban noir sur l'œil de la caméra est une option ». Le communiqué recommande finalement de se renseigner sur les mises à jour de sécurité incluses à l'appareil et à ses services de streaming.

Selon TechCrunch, les attaques concernant des Smart TV sont rares, mais possibles. Le site rappelle qu'une attaque impliquant des milliers de Chromecast a eu lieu il y a bientôt un an.

Source : TechCrunch
Modifié le 02/12/2019 à 15h58
8
9
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Il va pleuvoir des radars tourelles, avec 1 200 installations supplémentaires d'ici 2020
Traçage numérique : Emmanuel Macron officialise l'arrivée prochaine d'une application
Porn : Macron veut
Trop chers, pas assez autonomes, les véhicules électriques n'intéressent qu'un français sur dix
Radars tourelles : on les croyait indestructibles, ils ne résistent pourtant pas à la colère de citoyens
Amazon suspend provisoirement l'activité de ses centres de distribution français
De nouveaux modèles climatiques ont été créés... et la situation est pire que prévue
Le nucléaire provoque-t-il moins de morts que le solaire ou l’éolien ?
Convention citoyenne pour le climat : les propositions phares retenues, et leur avenir
Émissions de CO2 : l'Assemblée nationale vote l'augmentation du malus à 20 000 euros
scroll top