Le FBI alerte sur la sécurité des Smart TV

02 décembre 2019 à 15h58
0
TV smart
© Pixabay

À l'occasion du Black Friday, le FBI a publié sur son site, le 26 novembre, des recommandations à suivre au sujet des Smart TV.

Les téléviseurs étant aujourd'hui connectés à Internet, le célèbre bureau fédéral d'investigation estime qu'ils présentent des vulnérabilités. Ces défauts de sécurité pourraient notamment permettre à des pirates d'espionner leurs propriétaires.


« Une passerelle pour les pirates »

Dans son communiqué, l'organisme déclare que « Les Smart TV sont appelées ainsi parce qu'elles se connectent à Internet. Elles vous permettent d'utiliser des services de streaming et des applications populaires. Beaucoup ont aussi des microphones, pour ceux d'entre nous qui sommes trop paresseux pour prendre la télécommande [ ... ]. Un certain nombre de téléviseurs récents ont également des appareils photo intégrés. Dans certains cas, les caméras sont utilisées pour la reconnaissance faciale afin que le téléviseur sache qui regarde et puisse suggérer un programme approprié. Il existe également des appareils sur le marché qui vous permettent de communiquer avec votre grand-mère dans en 42 pouces ».

Et de poursuivre : « Outre le risque que votre fabricant de télévision et vos développeurs d'applications vous écoutent et vous regardent, la télévision peut également être une passerelle pour que les pirates pénètrent dans votre maison. Un cyberacteur malveillant peut ne pas être en mesure d'accéder directement à votre ordinateur, mais il est possible qu'un téléviseur non sécurisé lui permette d'emprunter plus facilement la porte dérobée de votre routeur ».


Quelques recommandations

Selon le FBI, les Smart TV peuvent ainsi permettre aux pirates de suivre l'activité des propriétaires, d'activer la caméra ou le microphone de l'appareil et même d'en prendre le contrôle pour diffuser leurs propres vidéos.

Le bureau fédéral donne ainsi des conseils pour éviter que ce type de scénario ne se produise. Avant l'achat, il invite à se renseigner sur les fonctionnalités de la télévision (caméra, microphone...). Le FBI recommande de chercher sur le Net des informations concernant la confidentialité des équipements de la marque.

Il suggère aussi de modifier les mots de passe de la Smart TV, d'apprendre comment désactiver les différents équipements et empêcher la collecte d'informations personnelles. Le communiqué précise : « Si vous ne pouvez pas les désactiver, demandez-vous si vous êtes prêt à prendre le risque d'acheter ce modèle ou d'utiliser ce service ». Et d'ajouter : « un simple morceau de ruban noir sur l'œil de la caméra est une option ». Le communiqué recommande finalement de se renseigner sur les mises à jour de sécurité incluses à l'appareil et à ses services de streaming.

Selon TechCrunch, les attaques concernant des Smart TV sont rares, mais possibles. Le site rappelle qu'une attaque impliquant des milliers de Chromecast a eu lieu il y a bientôt un an.

Source : TechCrunch
Modifié le 02/12/2019 à 15h58
7
8
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Microsoft va encore vous inciter à passer de Windows 7 à 10, en plein écran cette fois
Les prix français du Mac Pro sont annoncés, et ils grimpent jusque 62 500€
Windows 7 : il existe un hack pour obtenir les mise à jour de sécurité malgré la fin du support
Limitée à 320 km, l'autonomie de la Porsche Taycan Turbo électrique déçoit...
En Chine, les premiers hybrides singes-cochons, conçus pour des transplantations, sont nés
Selon une étude, 46 % des Français envisageraient d'acheter une voiture électrique ou hybride
Démarchage abusif : 111 millions d'appels bloqués par Orange depuis septembre
Contrôle technique : le CNPA alerte sur d'importants retards en 2019
Malgré l’essor des voitures électriques, les constructeurs pourraient supprimer 80 000 postes

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Abonnez-vous !

Vous n'avez pas le temps de venir nous lire ? Recevez notre newsletter quotidienne ou suivez-nous sur les réseaux sociaux !
scroll top