TNT et Blu-ray 4K : les technologies sont prêtes, les standards approchent

03 février 2014 à 16h48
0
La TNT Ultra HD et le Blu-ray 4K sont plus proches qu'il n'y parait. L'industrie fourbit déjà ses armes et n'attend plus que les normes soient finalisées.

L'Ultra HD ou 4K fut indéniablement l'une des principale tendance de l'édition 2014 du CES chez les fabricants d'électronique grand public. Mais du côté des éditeurs et diffuseurs, seuls quelques services en ligne tels que Netflix ou YouTube sont parés.

La problématique des contenus a néanmoins franchi une étape, avec les révélations de porte-paroles de la Blu-ray Disc Association et la réussite d'une démonstration de diffusion en TNT.

00F0000005095872-photo-logo-4k.jpg

La BDA travaille sur les spécifications des Blu-ray Ultra HD

Le porte-parole de la BDA a pour commencer révélé dans une interview en marge du CES que « la BDA avait récemment approuvé l'ajout de l'UHD/4K aux spécifications des disques Blu-ray ». Le président du comité a quant à lui précisé qu'il comptait faire du Blu-ray le support le plus pratique et le plus qualitatif pour l'Ultra HD. Par rapport aux services de streaming dont les taux d'encodage seront relativement faibles (de l'ordre de 15 Mb/s), les Blu-ray devraient offrir non seulement la définition Ultra HD, mais aussi une dynamique, une profondeur et une gamme de couleurs supérieures.

Rappelons que les technologies existantes permettent déjà aux Blu-ray d'accueillir du contenu Ultra HD avec une qualité proportionnelle à celle de contenus Full HD. On sait effectivement doubler la capacité des Blu-ray, en passant de deux à trois ou quatre couches, et diviser par deux le taux d'encodage à qualité par pixel constante, en passant de l'AVC à l'HEVC.

L'Ultra HD par les ondes en DVB-T2

En matière de télévision par ailleurs, un opérateur suédois a fait la semaine dernière une démonstration de diffusion en Ultra HD par la TNT, ou plus précisément par son héritière.

La force de la démonstration est à nouveau d'avoir eu recours à des technologies existantes : la norme de diffusion DVB-T2, offrant de meilleurs débits que sa devancière, associée au codec HEVC. En l'occurrence Teracom a utilisé un échantillon d'une nouvelle plateforme Broadcom BCM7252, prenant en charge cette combinaison, avec un tuner Broadcom BCM3461. Compatible à la fois avec le DVB-T, c'est-à-dire avec la TNT actuelle, et avec le DVB-T2, la future TNT, ce dernier est déjà utilisé par certains fabricants de téléviseurs, et potentiellement par certains téléviseurs qui disposent également de décodeurs HEVC, et qui pourraient devenir compatibles sur simple mise à jour logicielle.

Autrement dit que ce soit en matière de support physique ou de diffusion par les ondes, la technologie est prête, il ne reste plus qu'à attendre qu'elles soient standardisées par les organismes compétents. Aucune échéance n'est malheureusement communiquée.

TV 4K : découvrez des offres à bas prix sur notre comparateur de prix !

01706874-photo-logo-tnt-hd.jpg

Aller plus loin
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla : Elon Musk a tranché, la Gigafactory 4 sera construite en Allemagne, préférée à la France
Le Japon va-t-il vraiment déverser de l’eau radioactive dans l’océan ?
Il faudrait 20 ans pour bâtir une ville habitable sur Mars, d'après Elon Musk
BMW s'intéresse de près à la charge bidirectionnelle
Windows 10 : la mise à jour (1909) de novembre 2019 est là !
À Marseille, un radar en test mesure le niveau de pollution des véhicules
L'Assemblée adopte la surveillance des réseaux sociaux par l'administration fiscale
Pornhub blacklisté par PayPal, qui ne veut plus servir d’intermédiaire pour payer ses contributeurs
The Mandalorian : que vaut le premier épisode de la série TV Star Wars ?
Selon Bloomberg, un MacBook 16

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top