TV OLED incurvée : un modèle de 55 pouces à 10 000 euros chez LG

29 avril 2013 à 09h54
0
Les projets de LG en matière de téléviseurs à écran incurvé se précisent : l'entreprise propose dès aujourd'hui aux consommateurs sud-coréens un modèle en précommande, à un tarif pas vraiment abordable pour le grand public.

01F4000005939398-photo-lg-cran-incurv.jpg

Lorsque LG annonçait il y a peu son projet de commercialiser, d'ici à la fin de l'année, ses premiers téléviseurs équipés d'écrans OLED courbés, rares sont ceux qui s'attendaient à l'imminence d'une sortie. Pourtant, le constructeur sud-coréen commercialisera son premier écran de ce type à partir de juin prochain dans son pays natal.

Le téléviseur 55EA9800 est d'ores et déjà en précommande en Corée du Sud : comme son nom l'indique, il dispose d'une diagonale de 55 pouces (140 cm), mesure 4,3 mm d'épaisseur et pèse 17 kg. Il intègre la technologie 3D Cinema de LG (3D passive) que l'entreprise présente comme optimisée par la courbure de l'écran.

Les premiers acheteurs sud-coréens doivent dépenser 15 millions de won, soit environ 10 000 euros, pour faire l'acquisition de ce téléviseur OLED, le premier en son genre. La disponibilité pour le reste du monde sera annoncée « dans les mois à venir ».
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Actualités récentes

Comparatif antivirus 2020 : quel est le meilleur service du marché ?
Le volant de course Logitech G29 Driving Force de nouveau à prix cassé !
Tesla arrête sa politique de retour sous sept jours avec remboursement aux USA
Comparatif VPN 2020 : quel est le meilleur VPN du marché ?
Des chercheurs californiens utilisent l'impression 3D pour renforcer les bâtiments en béton
Suite Office : 30 ans de bureautique au service de la productivité
Amazon : il n'y a jamais eu autant de faux avis que depuis le début de la pandémie
L'UE va mettre à jour une directive anti-blanchiment visant notamment les cryptomonnaies
6 mois, 2,5 Tb/s de données : Google dévoile une attaque DDoS extrême 3 ans après
GM va faire rouler des voitures autonomes sans conducteur à San Francisco
scroll top