Toshiba : 3D active, passive et reconnaissance faciale pour ces nouvelles TV haut de gamme

06 avril 2011 à 16h16
0
Toshiba profite aujourd'hui d'un événement presse pour annoncer en Europe le renouvellement de sa gamme de téléviseurs haut de gamme, après avoir renouvelé dans un premier temps son entrée de gamme. Celle-ci comprend dorénavant un vaisseau amiral, un modèle à 3D passive et un dernier modèle plus conventionnel.

0140000004158130-photo-toshiba-zl1.jpg

Toshiba ZL1

Le Toshiba 55ZL1 est donc le nouveau vaisseau amiral du fabricant. Il combine pour ce faire le meilleur de la technologie, tant sur le plan de l'affichage que sur le plan fonctionnel.

La dalle LCD de 55 pouces (140 cm) du « ZL1 » bénéficie pour commencer d'un rétro-éclairage local, constitué de 3072 LED réparties en 512 zones dont l'intensité peut varier indépendamment. Celle-ci offre un taux de rafraichissement de 200 Hz (800 Hz en interne), restituant de la « 3D » en pleine définition Full HD au moyen du procédé des lunettes actives.

Ce téléviseur inaugure au passage le nouveau processeur « CEVO », offrant notamment une fonction de conversion de la 2D en 3D, et une fonction « Intelligent 3D+ » qui promet d'éliminer les images fantômes et de compenser la perte de luminosité due aux lunettes. Une fonction de calibration automatique « de la colorimétrie et de l'échelle de gris » reposerait elle aussi sur ce processeur.

Sur le plan fonctionnel, le « ZL1 » embarque une caméra, qui permet d'éteindre automatiquement le téléviseur si personne n'est devant, mais aussi et surtout de détecter l'utilisateur pour en charger les réglages et les enregistrements, au travers d'une fonction baptisée « Personal-TV ». Il abrite en outre un disque dur de 500 Go pour l'enregistrement de la télévision, et offre enfin un accès au portail de vidéo et de musique à la demande Toshiba Places, ou au télétexte moderne HbbTV.

Toshiba VL863

00F0000004150440-photo-toshiba-vl863.jpg

Les téléviseurs de la série VL863 se contentent quant à eux d'un rétro-éclairage à LED en périphérie, qui ne fait varier que la luminosité globale.

Leur dalle s'en tient néanmoins au taux de rafraichissement de 200 Hz (400 Hz en interne), et elle présente cette fois la particularité de restituer de la « 3D » au moyen de paires de lunettes passives, reposant sur le procédé de la polarisation.

Ces lunettes passives sont plus confortables et plus économiques, et Toshiba en livre d'ailleurs 4 paires en standard. La définition est en contrepartie divisée par deux, puisqu'un pixel sur deux est destiné à un œil puis l'autre.

La série VL863 sera déclinée en diagonale de 47 ou 42 pouces (119 ou 107 cm).

Toshiba SL833

Ceux de la série SL833 s'en tiennent enfin aux fondamentaux.

Ils disposent d'un rétro-éclairage à LED en périphérie et d'un taux de rafraichissement de 100 Hz. Exempts de « 3D », ils offrent néanmoins la fonction « Resolution+ » de rehaussement de définition standard en haute définition.

La série SL833 sera déclinée en 32, 37, 42 et 46 pouces (81, 94, 107 et 117 cm).

Aucun tarif ni aucune date de commercialisation n'ont pour l'heure été communiqués.

00F0000004158132-photo-toshiba-sl833.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Linky : pour l'ANFR, les Equipements Radio des compteurs sont sans danger pour la santé
DeepNude : les copies de l'app aussi se font bannir de Github
Windows 10 bientôt libéré de tout mot de passe ? C'est l'objectif de Microsoft
La NASA détecte un trou noir très inhabituel qui vient contredire nos théories sur l’univers
Voiture autonome : PSA franchit une étape supplémentaire dans la conduite
La France va créer son commandement militaire de l'espace
Une
Contre-nature ou nécessité absolue ? Un ventirad pour Raspberry Pi fait son apparition
La taxe GAFA tout juste adoptée ne plait pas du tout à Trump
La Russie veut armer ses mini-drones de terrain... et ça ne fait pas vraiment rêver
scroll top