Disney, l’entreprise qui veut concurrencer Netflix sur le terrain de streaming

Par
Le 29 août 2018
 0
disney studio

Prévu pour l'année prochaine, le service de streaming de Disney pourrait proposer des contenus orignaux, mais aussi issus de ses sociétés Marvel et Pixar.

Si cela fait désormais de longs mois que l'on sait que Disney prévoit de lancer son propre service de streaming, peu d'informations ont été rendues publiques jusqu'ici. Néanmoins, un récent rapport de Variety laisse entrevoir plusieurs détails sur ce que pourrait être le nouveau service.

Si le média avait d'abord indiqué que la plateforme de streaming serait baptisée « Disney Play », cette information a ensuite été démentie et le site web d'information a indiqué que ce nom avait été « incorrectement cité ». Dans un courrier, un porte-parole du groupe a tenu à préciser : « Le nom du prochain service de streaming Disney n'a pas encore été annoncé ». Prévue pour l'année 2019, la plateforme actuellement sans nom devrait être « plus abordable » que Netflix, selon le PDG de Disney, Bob Iger.

À ce sujet, ce dernier avait déjà indiqué l'an dernier que ses tarifs seraient moins chers, car son catalogue de contenus serait moins conséquent sur celui de son futur concurrent.

Disney, mais aussi les marques Marvel et Pixar

Concernant les contenus, Disney va logiquement se tourner vers plusieurs films issus de son univers, à l'exemple des films Star Wars, dont l'épisode 9 prévu pour l'an prochain. Une nouvelle série sur l'univers de Stars Wars devrait également voir le jour. Les films de Marvel et de Pixar sont aussi au programme, comme Toy Story 4, Ant-Man ou encore Captain Marvel, un film prévu pour mars 2019 (aux USA).

De nombreux contenus seront ainsi retirés de Netflix pour être transférés sur la plateforme de Disney, mais cela ne devrait pas affecter les séries Marvel comme Daredevil et Jessica Jones, qui resteront aussi disponibles sur le service concurrent.

Décrit comme la « plus grande priorité de l'entreprise au cours de l'année civile 2019 » par le PDG, le service de streaming devrait consacrer beaucoup de budgets aux contenus orignaux, une stratégie à laquelle Netflix et Amazon ont déjà adhéré depuis plusieurs années.

Disney a également l'avantage de bénéficier d'un large catalogue de contenus déjà construits avec le temps, un bagage dont il devra assumer la transition vers son nouveau service.

Modifié le 28/08/2018 à 17h49
scroll top