Débits Netflix : Free arrive toujours dernier

le mardi 13 février 2018
Les mois passent, mais pour les abonnés de Free, la situation ne s'améliore pas : les débits que leur FAI leur offre pour visionner les séries sur Netflix reste très bas.

Votre FAI s'appelle Free et vous souhaitez regarder Netflix ? Attendez-vous à un débit de 1,39 Mo/s... contre 2,92 chez SFR, 3,32 chez Orange, 3,35 chez Bouygues Telecom et 3,5 chez SFR en TDH (très haut débit).

0258000008309366-photo-netflix-reed-hastings.jpg


Chez Free, Netflix est un site comme un autre


La dernière édition des résultats des débits Netflix est sans appel : Free reste bon dernier du classement des FAI français. Les débits sont d'ailleurs particulièrement bas aux heures de pointe.

Il faut savoir que Free est le seul opérateur français à ne pas avoir conclu d'accord avec Netflix pour proposer ses contenus directement sur sa box. En d'autres mots, chez Free, le trafic Netflix passe de la même manière que celui de tous les autres sites, tandis que chez les autres opérateurs, il est découplé du trafic général (de la même manière que les débits pour la télévision et Internet ne sont pas liés). Chez Free, Netflix est donc un site comme un autre : son débit dépend uniquement du débit ascendant du serveur de Netflix et du débit descendant que Free offre à ses abonnés.

Netflix a commencé à publier le classement des débits pour les FAI américains en 2012, avant de l'étendre à d'autres pays, dont la France à partir de septembre 2014.

Débits Netflix bas : les réseaux sont à bout de souffle


Au final, la question de la priorisation de tel ou tel site en termes de débits nous renvoie à la question (brûlante) de la neutralité du net. En France, ce principe est inscrit dans la loi (la loi pour une République numérique), conformément au règlement européen 2015/2120 du 25 novembre 2015 établissant des mesures relatives à l'accès à un internet ouvert. À la lecture de cette loi, Free est le seul à respecter cet impératif : le FAI continue à revendiquer le principe de traitement égalitaire des différents contenus auxquels un internaute peut accéder.

Il est aussi question des capacités des infrastructures existantes. Si Free affiche un débit aussi bas, c'est que ses « tuyaux » sont trop étroits pour assurer une communication décente. En effet, avec l'avènement de Netflix, le trafic de données a explosé ces dernières années, et les réseaux existants ne sont visiblement pas préparés à le gérer.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36