Des écrans OLED flexibles Samsung toujours attendus pour 2015

20 novembre 2014 à 13h35
0
Alors que Samsung a annoncé récemment abandonner l'ambition de proposer des téléviseurs OLED l'an prochain, 2015 devrait en revanche être celle des écrans OLED flexibles, destinés aux smartphones notamment.

En marge de ses annonces concernant sa production (voir Samsung réduira ses gammes de smartphones en 2015), le géant coréen a profité d'une conférence à New York pour promettre à ses investisseurs la production de 30 000 à 40 000 écrans OLED flexibles par mois, et ce avant la fin de l'année prochaine. Les premières commercialisations interviendraient alors l'année suivante, d'après les informations rapportées par ZDNet.

01F4000005521111-photo-samsung-amoled-flexible.jpg

Et Lee Chang Hoon, vice-président de l'unité stratégie de Samsung Display, d'affirmer vouloir « fournir aux consommateurs un appareil avec un écran flexible avant la fin de l'année », tout en précisant que rien n'était encore arrêté à ce sujet.

Pour parvenir à une telle production, le constructeur coréen mise sur le développement de la ligne de production qui a servi pour le Galaxy Note Edge.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

StopCovid : voici à quoi ressemble l'application, captures d'écran à l'appui
Twitter signale le billet de Trump menaçant de tirer sur les émeutiers
Windows 10 mise à jour de mai 2020 : demandez la liste des bug déjà connus !
Voiture électrique : un nouveau barème pour le bonus écologique et la prime à la conversion
En attendant le nouvel essai de vol habité de Crew Dragon, regardez le replay du live de mercredi !
Trump signe un décret sur les réseaux sociaux, mais que contient-il ?
StopCovid : l'Assemblée nationale adopte officiellement l'application, qui sera disponible dès ce week-end
Tesla va augmenter le prix de son AutoPilot, Elon Musk explique pourquoi
Porsche va devoir limiter les ventes de la Taycan pour réussir à contenter les clients
Un supercalculateur a simulé l'impact qui aurait fait disparaître les dinosaures
scroll top