Canal+ coupe le signal à TF1

Par Alexandre PAULSON
le 02 mars 2018 à 08h39
0
Déjà engagé dans un conflit avec Orange, TF1 a un nouvel ennemi déclaré : Canal+. Le groupe de la chaîne cryptée a interrompu hier soir la diffusion de ses chaînes, dénonçant les exigences financières déraisonnables et infondées de la Une.

TF1 est en bras de fer avec les diffuseurs et les opérateurs pour obtenir le paiement de droits de diffusion de ses chaînes auprès de leurs abonnés.

Ecran blanc, message noir pour les utilisateurs Canal+



Il était aux environs de 23 heures. La série Section de Recherches était en train de se terminer sur TF1, 90' Enquêtes était sur le point de démarrer sur TMC. Quand soudain, écran blanc sur toutes les chaînes du groupe TF1 pour tous les abonnés à Canal+ (CanalSat, MyCanal et décodeur). A la place des programmes, un message en lettres noires : « Le groupe TF1 veut désormais faire payer ses chaînes gratuites (...) alors même que ces chaînes sont diffusées gratuitement sur la TNT et sur Internet. Cette diffusion payante aurait pour conséquence de vous faire payer l'accès à ces chaînes, ce que nous refusons (...) »

C'est très clairement une déclaration de guerre de Canal+ au groupe TF1. Maxime Saada, le directeur général de la chaîne cryptée avait prévenu début février qu'il était prêt à un tel extrémisme face au « chantage » de TF1. Les deux groupes sont en négociations depuis 18 mois, sans que les deux parties parviennent à s'entendre. On ignore combien TF1 demande à Canal+. Mais pour la chaîne cryptée, ces exigences financières sont encore « déraisonnables et infondées ».




18 mois de négociations toujours à l'arrêt



La Une va donc devoir se battre sur un nouveau front. Pour rappel, elle est déjà en conflit ouvert avec Orange. L'opérateur refuse de verser le montant financier réclamé pour la diffusion des 5 chaînes et services associés (replay, VOD) de TF1. C'est la même exigence que TF1 porte devant Canal +. Fin janvier, TF1 avait réclamé à Orange, par voie de presse puis assignation de justice, l'interruption du signal pour ses chaînes.

Orange s'y refuse encore. Canal+, de son côté n'a pas hésité, quitte à se mettre à dos certains de ses abonnés. Certains sont allés s'épancher sur les réseaux sociaux, soutenant Canal+ou exprimant de la colère. Quand les plus véhéments envisagent la résiliation pure et simple, d'autres souhaitent bon courage à tous les télé-conseillers du groupe Canal ce matin...

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Le redémarrage du Large Hadron Collider (LHC) pourrait nous donner des clés sur la matière noire
Twitter : Jack Dorsey a rencontré son plus grand « fan »... Donald Trump
Après le vélo électrique, Xiaomi présente un cyclomoteur électrique de 120 km d'autonomie
Tesla dévoile une voiture sans volant, qui serait commercialisée dès 2021
Les trottinettes Lime piratées en Australie pour dire des phrases salaces
Revue de presse - Le Samsung Galaxy Fold plie... sous le poids des critiques
Comparatif 2019 : Quelle est la meilleure trottinette électrique pour votre usage ?
GTX 1650 : côté multimédia, la puce entrée de gamme de NVIDIA hérite de la génération Volta
Razer ajoute une dalle OLED 4K à son Blade 15 et revoit le design du Blade Pro 17
Oppo lance le Reno 10x zoom : un smartphone haut de gamme avec Snapdragon 855 pour 799€
Contre toute attente, Samsung travaillerait sur deux smartphones pliables supplémentaires
Tesla dévoile Robotaxi, son service de voitures autonomes en autopartage
Projet Wing : Google obtient l’autorisation de faire voler ses drones de livraison aux US
Accusé à tort par la reconnaissance faciale, un étudiant réclame 1 milliard à Apple
Renault dévoile un concept du nouveau Kangoo Z.E.
scroll top