Le Cube S : Canal+ lance un petit décodeur "100% Internet"

09 juin 2015 à 17h38
0
Canal+ embrasse à son tour l'OTT. Il lance pour ce faire « Le Cube S », un décodeur miniature « 100 % Internet », pouvant fonctionner avec (presque) n'importe quelle connexion à Internet.

0140000008067028-photo-canal-le-cube-s.jpg
Le Cube S est un cube de 8,5 cm de côté, posé sur un disque dur externe un peu plus grand

Canal+ a tenu ce matin une conférence de presse consacrée aux innovations technologiques, au cours de laquelle il a principalement présenté « Le Cube S ». Ce décodeur cubique de 8,5 cm de côté permet aux abonnés Canal+ et Canalsat d'accéder à tous les services du groupe :
  • aux chaînes de télévision en direct
  • à la télévision en différé, avec la fonction Startover, qui propose de reprendre au début le programme en cours, voire de remonter jusqu'à 8 h en arrière, à partir de cet automne sur certaines chaînes
  • à la télévision de rattrapage
  • à la vidéo à la demande, à l'acte ou sur abonnement (Canalplay, le rival de Netflix)
  • à la musique à la demande via Deezer Premium+ (abonnement en sus)
  • à une vaste sélection de radios et de podcasts, via Radioline (gratuit)
Tous ces services fonctionnent over-the-top (OTT), sur ce que Canal+ appelle « l'Internet ouvert ». Le groupe s'émancipe ainsi des plateformes IPTV propres à chaque fournisseur d'accès à Internet. L'abonné Canal peut emporter son Cube S en déplacement, dans une résidence secondaire, chez des amis, etc. Toutefois l'appareil ne fonctionne probablement pas à l'étranger.

C'est la première fois qu'un bouquet complet de télévision est disponible via Internet indépendamment d'un fournisseur d'accès à Internet. L'utilisateur gagne ainsi en liberté, il peut par exemple associer la télévision de Canalsat à l'Internet seul de Numericable, ce qui était impossible jusqu'à présent. Ou dans une moindre mesure bénéficier d'une offre de télévision avec un FAI alternatif tel qu'OVH ou FDN.

Plus d'éligibilité et de praticité avec l'OTT, non sans concession

Le Cube S fonctionne en outre dans un plus grand nombre de foyers, quitte à faire des concessions sur la qualité d'image. Le procédé de l'adaptative streaming lui permet de fonctionner à partir de seulement 1,7 Mb/s, soit chez 90 % des foyers français selon Canal+. Plusieurs niveaux de qualité s'échelonnent de 800 kb/s en basse définition à 3,8 Mb/s en haute définition 720p.

L'appareil est compatible HEVC, mais ce codec qui doublerait la qualité à débit constant ne sera exploité que dans un second temps. Pour bénéficier d'une meilleure qualité, pour retrouver le 1080i et les 7 Mb/s auxquels on est habitué sur les chaînes HD de la TNT, l'appareil dispose d'un tuner DVB-T (mais pas d'un tuner satellite DVB-S). Mais Canal+ promet que des niveaux de qualité supérieurs seront ajoutés ultérieurement.

01E0000008067030-photo-canal-le-cube-s.jpg

Un décodeur dernier cri mais limité à l'environnement Canal

Sur le plan matériel, le Cube S abrite un SoC STMicroelectronics STiH312, nom de code Cannes. Celui-ci comporte notamment un CPU à deux cœurs ARM Cortex-A9, présenté comme étant dix fois plus performant que celui du Cube existant (c'est dire s'il était lent). Cette puce est compatible Ultra HD, tant en décodage qu'en sortie, mais Canal+ a choisi de s'en tenir au 1080p et au HDMI 1.4. Ce décodeur « 100 % Wi-Fi » embarque une connectivité Wi-Fi 802.11n double bande, mais aussi un port Ethernet. Des sorties audio et vidéo analogiques mais aussi et surtout un port USB 3.0 complètent la connectique.

012C000008067032-photo-canal-le-cube-s.jpg
012C000008067034-photo-canal-le-cube-s.jpg

Ce port USB propose d'enregistrer des programmes télévisés sur un disque dur externe. Un modèle de 320 Go — bridé à 80 Go, probablement pour réduire la taxe sur la copie privée — est fourni. Il est capable d'enregistrer plusieurs dizaines d'heures d'antenne.

L'appareil, qui repose sur Linux et sur un middleware propriétaire développé par la société française Wyplay, ne permet malheureusement pas de lire de contenus personnels (ni sauvegardes de films, ni vidéos, ni photos, ni musique).

On trouve enfin deux boutons sur la face supérieure, pour changer de chaîne, et un écran LCD couleur de 320 x 240 pixels en face avant, mais il n'est malheureusement pas possible d'utiliser l'appareil sans allumer le téléviseur, pour lancer Deezer par exemple. Il exploite d'ailleurs la télécommande existante, communiquant par infrarouge et non par radiofréquence.

012C000008067036-photo-canal-le-cube-s.jpg
De forme cubique, le Cube S est plein de vide, mais il est dépourvu de ventilateur

Disponible aujourd'hui pour les nouveaux abonnés, sans surcoût

Le Cube S de Canal+ est disponible dès à présent pour les nouveaux clients, au choix à la place du Cube existant. Tout comme ce dernier, il est inclus à l'abonnement. Les clients existants pourront remplacer leur décodeur cet automne. Ils peuvent aussi le commander en supplément, pour 6 euros par mois. Enfin, les abonnés à Canal+ ou à Canalsat dans le cadre d'une offre triple play peuvent le commander et basculer leur abonnement dessus.

0000012C08067082-photo-canal-le-cube-s.jpg

Contenus relatifs
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Journée de la communauté Clubic.com : c'était samedi, c'était comment ?
Le géant de la réservation hôtelière Booking quitte lui aussi le navire Libra
Fortnite avalé par un trou noir... en pause avant un nouveau chapitre ?
M6 victime d'une cyberattaque affectant l'ensemble des employés du groupe
L'énergie renouvelable est la principale source d'électricité au Royaume-Uni
Blocage du porno au Royaume-Uni : c'est la débandade
Le Vatican va lancer un chapelet connecté !
Blizzard allège la peine infligée au joueur ayant soutenu les manifestations de Hong Kong
Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser
Un important site de contenus pédophiles tombe : 300 arrestations dans 38 pays

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top