La redevance TV ne sera finalement pas étendue aux PC et aux tablettes

26 novembre 2010 à 08h45
0
00B4000002546620-photo-france-television.jpg
Un petit tour et puis s'en va. Le Sénat n'aura finalement pas eu à discuter de la question de l'extension de l'assiette de la redevance TV aux terminaux susceptibles de permettre de la regarder. L'amendement qui la remettait sur le tapis, déposé dans le cadre de la loi de Finances 2011, a en effet été retiré par son auteur, le sénateur Philippe Marini, faute de soutien de la part du gouvernement.

« Il faut tenir compte de l'évolution des modes de consommation des médias, en fonction de la technologie », faisait valoir le sénateur début novembre, lors du dépôt de cet amendement aujourd'hui retiré.

Partant du principe que les ordinateurs, tablettes et autres baladeurs connectés sont susceptibles d'afficher les chaînes de télévision au même titre que le poste principal du foyer, il suggérait alors que l'assiette de la redevance TV, passée à 120 euros en début d'année, soit étendue pour les prendre en compte, tout en restant sur la base d'une seule et unique contribution par foyer, quel que soit le nombre de terminaux récepteurs.

Un second amendement, déposé cette fois par Catherine Morin-Desailly, proposait quant à lui d'élargir la redevance aux habitations secondaires équipées d'un téléviseur, en l'associant systématiquement à la taxe d'habitation, afin qu'aucune résidence équipée ne soit oubliée.

On ne regarde pas deux fois la télévision en même temps

« On ne regarde pas deux fois la télévision en même temps. Les contribuables ne comprendraient pas, dans ce contexte, qu'on les taxe deux fois alors qu'ils ne bénéficient du service qu'une seule fois », a fait valoir le ministre du Budget, François Baroin.

« Concernant ensuite l'extension de cette contribution à l'ensemble des supports de réception de la télévision, la notion de support est incertaine, très évolutive », a-t-il ajouté. « Toute conclusion sur l'évolution des usages est évidemment prématurée. On observe plutôt, dans l'évolution des habitudes et des modes de vie, des phénomènes de duplication, l'ordinateur ou les smartphones devenant un second écran ».

« Je prédis malgré tout que ce que nous proposons se fera dans les années à venir. C'est dans la logique des choses », lui a rétorqué Philippe Marini, avant de procéder au retrait de son amendement « par solidarité avec le Gouvernement ». Tablettes et autres ordinateurs échappent donc à la redevance... pour le moment.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla apporte des améliorations à sa Model 3 (et des hausses de prix)
Le Vatican va lancer un chapelet connecté !
L'Agence internationale de l'énergie met en garde contre la popularité des SUV
Un important site de contenus pédophiles tombe : 300 arrestations dans 38 pays
L'armée américaine n'utilisera plus d'antiques disquettes pour coordonner ses frappes nucléaires
Blocage du porno au Royaume-Uni : c'est la débandade
Le navigateur Brave atteint les huit millions d'utilisateurs
Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser
Lime officialise le retrait de sa flotte de trottinettes électriques à Marseille
Le réchauffement climatique s’est encore accentué depuis 2015

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top