TV connectées : les chaines veulent garder le contrôle de leurs flux

Alexandre Laurent
24 novembre 2010 à 16h51
0
Inquiètes de l'impact que pourrait avoir le développement du phénomène TV connectées, les principaux acteurs du paysage audiovisuel français ont convenu de la signature d'une charte visant à leur garantir le contrôle des éléments affichés en surimpression de leurs programmes. L'objectif ? Garantir l'intégrité de leurs émissions et du message publicitaire qui lui est associé et éliminer les risques de parasitisme que pourraient représenter les widgets, applications pour téléviseurs et autres services émanant de la planète Web.

Signée par la totalité des diffuseurs de la TNT, ladite charte énonce que si les éditeurs se disent enclins à favoriser le développement de la TV connectée, ils entendent bien garantir le « respect de l'intégrité du signal de chacune des chaînes signataires (...) afin que les éditeurs puissent continuer à exercer un contrôle total et exclusif sur les contenus et services affichés en surimpression ou autour de leurs programmes ».

Dans le même temps, ils s'engagent à s'opposer « à toute démarche visant à tirer profit de leurs programmes ou de leur audience (et notamment des données d'usage) en redirigeant les téléspectateurs vers d'autres contenus et services sans accord préalable de la chaîne concernée ».

0190000003775200-photo-charte-chaines-de-t-l-vision.jpg

Une charte anti Google TV ?

Concrètement, que signifient les modalités de cette charte ? Les détenteurs d'une box ou d'un décodeur connecté ont pris l'habitude de voir en surimpression de leurs programmes télévisés des bandeaux invitant par exemple à aller découvrir l'offre vidéo à la demande de la chaîne qu'ils consultent. Les diffuseurs, TF1, M6, France TV ou Canal + notamment, craignent qu'avec une télévision connectée, les éditeurs de services ou fabricants soient tentés de faire apparaître des informations d'une autre nature : promotion d'un widget, flux d'actualités émanant d'une application ou d'un site tiers, voire de la publicité.

Au travers de cette charte, ils s'engagent donc à ne pas autoriser l'exploitation de leurs contenus aux fabricants, services ou marques qui ne respecteraient pas les principes qui y sont énoncés.

Bien qu'aucun service spécifique ne soit mentionné dans cette charte, difficile de ne pas voir dans cet engagement mutuel une volonté de se défendre face à l'arrivée de boîtiers dédiés aux contenus Internet (de type over the top) tels que la désormais fameuse Google TV, dont l'introduction aux Etats-Unis a immédiatement provoqué la bronca des grands réseaux de télévision. ABC, CBS, NBC et Viacom ont ainsi pris la décision d'interdire l'affichage de leurs flux sur les boîtiers estampillés Google TV tels que la Logitech Revue (voir test).

Aujourd'hui en position de force, les chaînes de télévision ont de vraies raisons d'appréhender l'arrivée de la TV connectée, dans le sillage de laquelle s'installeront logiquement de nouveaux usages susceptibles de rogner sur le temps accordé par le téléspectateur aux programmes de flux. La plupart l'anticipent d'ailleurs, en développant offres de télévision de rattrapage, dispositifs d'interactivité et offres de vidéo à la demande. Reste à savoir comment s'équilibreront les ambitions des différents maillons de la chaîne, du diffuseur protectionniste au fabricant désireux de renforcer l'attrait de ses produits en passant par les challengers venus de l'univers du Web.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

De nouveaux modèles climatiques ont été créés... et la situation est pire que prévue
Stallman quitte la Free Software Fundation après la divulgation d'emails évoquant l'affaire Epstein
Ça y est, le Fold est disponible en France... pour 1,6 SMIC (net).
Des défauts de fabrication découverts sur six réacteurs nucléaires en activité en France
OVNI : l'US Navy avoue (enfin) avoir filmé des objets aériens non identifiés
En Californie, Donald Trump tente d’annuler la loi sur les limites d'émissions de CO2
iPhone 11 / 11 Pro : les premiers tests sont en ligne, 2019 est-il un bon cru ?
Le TGI de Paris invalide la clause de non-revente de jeux dématérialisés de Steam
Avec sa Model S, Tesla aurait battu le record de la Porsche Taycan sur le circuit de Nürburgring
Analogue présente un DAC audio/vidéo pour brancher vos vieilles consoles sur une TV moderne

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top