Skype : la traduction en temps réel s'appuiera sur les réseaux sociaux

26 août 2014 à 17h43
0
En mai dernier, lors de la Code Conference, Microsoft dévoilait un plugin de traduction en temps réel pour son service Skype. Ce dernier dispose d'un algorithme s'appuyant sur les réseaux communautaires.

0082000005523479-photo-logo-skype.jpg
Gurdeep Singh Pall, vice-président des logiciels de VoIP Skype et Lync chez Microsoft, dévoilait récemment une application permettant de traduire à la volée une conversation entre deux interlocuteurs ne parlant pas la même langue. L'outil fait usage de plusieurs technologies, qu'il s'agisse de la reconnaissance vocale, de la traduction automatisée ou encore de la synthèse vocale.

Selon Vikram Dendi, travaillant avec les équipes de Microsoft Research, les différences notables entre la langue écrite et le langage oral formaient l'un des points fondamentaux qui n'avaient pas été pris en compte dans les précédentes tentatives du genre. A l'heure actuelle, les systèmes de traduction automatique disposent d'un algorithme se basant presque uniquement sur des textes littéraires. Les intonations, les pauses ou les questions dont la syntaxe est tournée à l'affirmative n'étaient donc pas correctement reconnues. Microsoft a entrepris d'avoir une approche plus naturelle pour les conversations audio.

Le magazine ieee.org rapporte ainsi que Microsoft s'est appuyé sur des textes et du contenu en ligne déjà traduit d'une langue à l'autre afin de pouvoir identifier chacune des phrases et leurs équivalences dans une langue étrangère. Cette approche a permis d'optimiser les réseaux de neurones artificiels et donc l'algorithme de traduction automatique.

Les chercheurs se sont ensuite tournés vers les réseaux communautaires de part leur structure linguistique s'approchant davantage du langage oral que de la langue écrite. Pour ce faire, il a tout d'abord fallu mettre en œuvre un algorithme capable de normaliser les différentes publications sur Facebook, Twitter et cie pour obtenir un format unique capable d'être traité par de simples phrases. Selon M. Dendi, ce procédé aurait permis d'optimiser la qualité de la traduction sur les réseaux communautaires d'environ 6%. « Bien sûr il y a encore beaucoup de travail à faire, mais (...) cela a vraiment fait avancer notre compréhension et la traduction de ce type de données ».

Cet été, à l'occasion de la Coupe du Monde de Football, l'équipe de Bing a déployé son assistant de traduction automatique sur Twitter. L'on imagine que ces données ont été utilisées dans le cadre de ces travaux.

Le plugin Skype Translator devrait être disponible en bêta un peu plus tard cette année.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La justice allemande demande à Tesla de mettre en pause la construction de sa Gigafactory
Une taxe sur chaque connexion aux réseaux sociaux, pour remplacer la redevance TV ?
L'éolien a, en 2019, fourni 15% de l'électricité consommée en Europe
La centrale nucléaire de Fessenheim va être arrêtée ce samedi en vue de son démantèlement
Airbus : les USA augmentent nettement les taxes douanières sur les avions européens
La France et l'Allemagne s'associent pour travailler sur le successeur du Rafale et de l'Eurofighter
Il y a maintenant 300 satellites Starlink au-dessus de nos têtes
Uber ferme son bureau de Los Angeles, écarte des dizaines de salariés et délocalise aux Philippines
L'Arctique révèle deux millions de points chauds de méthane, selon un rapport de la NASA

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top