Skype ferme sa porte aux applications et accessoires tiers

Par
Le 04 novembre 2013
 0
Skype vient d'annoncer la mise à mort de son API en décembre prochain après 7 ans de disponibilité. Une démarche qui marque la fin des applications tierces, mais également des accessoires annoncés comme optimisés pour le service.

00fa000005523479-photo-logo-skype.jpg
Les applications tierces qui utilisent Skype pour l'enregistrement et/ou la diffusion de contenus par le biais du service, mais également les casques et webcams présentées comme étant optimisées pour le programme, ne pourront plus utiliser son API à partir du mois de décembre. Dans un billet de blog publié le week-end dernier, Skype, propriété de Microsoft, met en avant sa volonté d'optimiser le fonctionnement du service, en laissant derrière lui tout ce qui peut « peser » de façon non officielle sur ce dernier, de plus en plus tourné vers le mobile.

« Nous avons travaillé dur pour développer de nouvelles technologies et apporter des améliorations qui profiteront aux utilisateurs de Skype sur toutes les plateformes, en particulier sur les appareils mobiles » explique le service. « L'API de bureau créée en 2004 ne supporte pas le développement d'applications mobiles. Nous avons décidé de la désactiver en décembre 2013. »

Si l'API sera mise en service durant le dernier mois de l'année, en pratique, il n'est déjà plus possible de télécharger de modules à rajouter à la version de bureau de Skype : la page qui leur était jusque-là dédiée affiche un court message d'explication.

De leur côté, les casques et webcams « certifiés Skype » continueront bien évidemment de fonctionner, mais leurs éventuels boutons permettant de prendre rapidement un appel sur le service seront quant à eux désactivés. « Vous aurez seulement besoin d'utiliser les boutons dans l'application Skype pour répondre ou mettre fin aux appels » explique le service sur une page dédiée.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top