Skype dément épier ses utilisateurs

27 juillet 2012 à 16h03
0
00C8000003711620-photo-skype-logo-mac-mikeklo.jpg
Cible de nombreuses spéculations depuis quelques temps, Skype a souhaité clarifier les changements techniques de son infrastructure.

Depuis plusieurs mois, des développeurs ont noté un changement au sein de l'architecture du réseau de VoIP Skype. Par le passé l'application reposait sur un modèle peer-to-peer (décentralisé) au sein duquel l'utilisateur disposant d'une connexion Internet relativement rapide se transformait en super noeud, c'est-à-dire qu'il devenait un relais pour le trafic des autres utilisateurs. Depuis quelques temps, l'infrastructure a été modifiée et le trafic est centralisé sur un serveur. L'affaire a été récemment remise au devant de la scène avec plusieurs accusations avançant que Skype avait procédé à ces modifications pour mieux contrôler, et le cas échéant, espionner, les conversations des internautes. L'affaire a pris de l'ampleur et fut relayée par les plus grands médias. Finalement, la filiale de Microsoft a décidé de réagir sur son blog officiel.

Pour certains développeurs, le centralisation du trafic fut mise en place sur demande de Microsoft afin de facilité l'accès aux communications des utilisateurs pour les autorités. Skype explique que la migration vers des serveurs a été amorcée depuis 2010 et n'est donc pas liée au rachat de Microsoft effectué l'année dernière. La société dispose de ses propres serveurs et a adopté Amazon EC2 avec de se tourner vers Windows Azure. L'équipe explique que cette initiative permet de meilleures performances mais également de réagir plus rapidement en cas d'incidents. Concernant les relations avec les autorités, Skype ajoute détenir une équipe dédiée depuis 2005. Celle-ci est chargée de recueillir les requêtes formulées par la police tout en s'assurant que les procédures légales sont bien respectées.

L'équipe précise par ailleurs que ses serveurs ne sont pas équipés d'outils capables d'écouter ou d'enregistrer les conversations des internautes. La société dispose de serveurs permettant de notifier l'utilisateur lors d'un appel entrant, de transiter le flux vidéo ou d'établir une connexion avec la plateforme de téléphonie traditionnelle. Enfin Skype confirme que les échanges via la messagerie instantanée ne sont pas redistribués aux autorités. Lorsqu'un utilisateur est localisé derrière un pare-feu empêchant ce type les conversations textuelles, le message est bien placé sur un serveur interne mais fonctionne à la manière d'un cache pour retenter un nouvel envoi par la suite.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?
A peine lancée aux USA, Apple annonce que sa Card serait sensible au jean et au cuir
Un chercheur français a trouvé une faille critique dans le système de vote russe
Xiaomi Mi Mix 4 : un monstre de puissance doté d'un capteur photo 108 mégapixels
Le site des impôts affecté par le piratage de 2000 boîtes mails
RGPD : un consentement « explicite et positif » bafoué à plusieurs niveaux
SFR dévoile sa nouvelle Box SFR 8 et une grille tarifaire à partir de 5€ par mois

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top