Skype : les mises à jour logicielles sont encore trop mal comprises

24 juillet 2012 à 17h47
0
0096000004187298-photo-securit-internet-logo-sq-gb.jpg
Skype rapporte les résultats d'une étude selon laquelle les adultes connaissent encore trop mal l'objectif des mises à jour logicielles.

A l'occasion de l'évènement International Technology Upgrade Week, plusieurs éditeurs tentent de sensibiliser les consommateurs à l'importance des mises à jour de leurs applications. Parmi ces derniers nous retrouvons Adobe, Norton, TomTom ainsi que Skype. L'éditeur du client de VoIP a commandé une étude menée à bien par le cabinet YouGov. Celle-ci porte sur 350 000 internautes au Royaume-Uni, en Allemagne et aux États-Unis.

Le rapport montre qu'en moyenne 40% des adultes ayant participé à cette enquête ne mettent pas à jour leur logiciel lorsqu'ils reçoivent une alerte. Ce taux est de 42% aux États-Unis, 41% au Royaume uni et 37% en Allemagne. Un quart des personnes avoue ne pas comprendre clairement l'objectif de ces mises à jour et leurs avantages.

Parmi les principales raisons poussant les gens à exécuter de vieilles versions de leurs logiciels, 45% d'entre eux s'inquiètent de la sécurité de leur machine. Dans la mesure où ces dernières corrigent bien souvent des failles de sécurité l'on pourrait penser que la situation est paradoxale, cependant l'on a observé à plusieurs reprises le déploiement de malwares via de fausses alertes ciblant notamment les plugins Flash Player ou Java.

0226000005323788-photo-mise-jour-etude.jpg


27% des participants pensent par ailleurs que le temps moyen d'une mise à jour est trop long et 25% ne perçoivent aucun bénéfice personnel. Par ailleurs, l'alerte ne serait pas assez explicite puisque 26% des personnes n'estiment pas être assez informés des changements qui seront apportés.

Depuis quelques temps, les logiciels proposent de plus en plus des mises à jour automatiques voire activées par défaut en tâche de fond. C'est notamment le cas des navigateurs Chrome et Firefox dont le cycle de développement est relativement rapide. Cela permet de proposer d'emblée les nouvelles fonctionnalités mais également de renforcer la sécurité de l'application. Notons cependant qu'il n'y a pas si longtemps les promesses de mises à jour transparentes n'étaient pas au rendez-vous, ce qui a probablement altéré l'image de ces dernières. Les add-ons de Firefox avaient parfois tendance à afficher plusieurs incompatibilités avec les nouvelles moutures du navigateur. 18% des personnes interrogées ignorant ces alertes expliquent d'ailleurs que « les nouvelles versions des logiciels ont beaucoup de bugs ou plantent trop souvent ».

0258000005323786-photo-mise-jour-etude.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
Une étude montre que les cyclistes
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis
Des scientifiques réinventent l'air conditionné grâce au froid de l'espace
Suite à un accident mortel, la marine américaine ne veut plus d'écrans tactiles
Un restaurant de burgers cuisinés par des robots ? Une start-up l’a fait
Nos théories sur l'évolution de l'Univers remises en question par 39 galaxies

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top