Malgré la position de Microsoft, Skype adopte le codec vidéo VP8

05 août 2011 à 10h48
0
0082000003711620-photo-skype-logo-mac-mikeklo.jpg
L'une des nouveautés de Skype 5.5 pour Windows qui a récemment été révélées concerne l'intégration du codec vidéo VP8 de Google.

Après l'acquisition de la firme On2 Technologies en août 2009, Google avait récupéré le codec vidéo VP8. En mai 2010, Google dévoilait la publication open source de son conteneur WebM embarquant VP8 puis Theora pour l'audio. Pour la firme californienne, il s'agissait alors de proposer une solution libre, ouverte, et potentiellement universelle, pour la diffusion en streaming de clips vidéo sur Internet.

Dans un récent billet publié sur le blog officiel du projet WebM, John Luther, chef produit chez Google, explique que Skype a remplacé l'ancien codec VP7 par VP8. Plutôt que d'implémenter WebM, Skype fait usage de son propre codec audio SILK. En 2009, Skype annonçait avoir dépensé plusieurs millions de dollars pour la conception de ce dernier et selon les développeurs, la qualité audio serait grandement optimisée.

La position de Skype est assez intéressante puisque le codec vidéo VP8 est actuellement la cible d'une plainte déposée par MPEG-LA. La société qui détient les droits sur le codec H.264 estime que Google a violé sa propriété intellectuelle. Plus précisément, MPEG-LA rassemble plusieurs sociétés partenaires détenant chacune d'entre elles des brevets relatifs à la technologie de H.264 (environ 1700). Afin de monter un dossier en justice MPEG-LA avait demandé à ses 29 membres de scruter le code de VP8 mis à disposition par Google pour repérer d'éventuelles infractions. Pour l'heure 12 sociétés se sont manifestées et affirment que le codec vidéo en question entrave d'une manière ou d'une autre leurs technologies déposées.

Si l'affaire ne semble pas affecter l'équipe de Skype, l'on pourrait se demander si la position de Microsoft a évolué. Sans doute refroidi par ces actions en justice l'éditeur n'a en effet pas souhaité embarquer le conteneur WebM au sein de son navigateur Internet Explorer. L'équipe annonçait qu'il fallait télécharger séparément un plugin tiers pour assurer la prise en charge alors que celle-ci est native au sein de Chrome, Firefox ou Opera.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Voitures électriques : le réseau de chargeurs Ionity facturera désormais au kWh
HP désactive vos cartouches d’encre à distance en cas de résiliation à son service d’abonnement
Taxation du numérique : après une discussion Macron/Trump, la taxe provisoirement suspendue
Démarchage téléphonique : plusieurs associations lancent une pétition pour y mettre fin
La police va pouvoir extraire toutes les données de vos smartphones en 10 minutes chrono
Réforme de l'audiovisuel : du cinéma chaque jour de la semaine sur les chaînes gratuites ?
La baisse de prix sur les cartes graphiques Nvidia GeForce RTX 2060 est officielle !
Netflix se bat contre Disney+ à coup de Google Trends : The Witcher y exploserait The Mandalorian
Découvrez en vidéo le face-à-face Drako GTE vs Tesla Model S P100D
Pour le patron d'Air France-KLM, la taxe carbone sur les billets d'avion sera contre-productive

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top