Bittorrent teste le téléchargement légal promotionnel avec DJ Shadow

le 25 juillet 2012
 0
Bien décidé à prouver que le protocole dont il tire son nom peut aussi servir à des usages légaux, l'éditeur Bittorrent lance une opération promotionnelle en partenariat avec DJ Shadow. Il met à disposition, gratuitement, un ensemble de contenus produits par l'artiste et laisse à l'internaute la possibilité d'opérer en parallèle un téléchargement sponsorisé.

Conditionner l'obtention d'un produit gratuit à l'acceptation d'une opération publicitaire n'a rien d'un principe inédit. Il prendrait toutefois tout son sens pour la distribution de contenus artistiques sur Internet à en croire l'éditeur Bittorrent qui, non content de fournir des clients dédiés au protocole du même nom, tente de développer des usages commerciaux et légaux autour de ce dernier.

Bittorrent a ainsi annoncé mardi le lancement d'une opération promotionnelle organisée en partenariat avec DJ Shadow et l'agence Fame House. Elle permet aux internautes d'accéder gratuitement à un bundle de contenus émanant d'un des projets à venir de l'artiste, Total Breakdown: Hidden Transmissions from the MPC Era, 1992 - 1996, qui sortira en version complète le 15 août prochain. L'ensemble se compose notamment de trois morceaux inédits, d'une vidéo d'époque et de photos sélectionnées par le DJ. En parallèle est proposé un téléchargement optionnel, à caractère publicitaire cette fois : celui du lecteur multimédia Realplayer.

« Quand vous choisissez d'installer le lecteur multimédia gratuit avec votre bundle DJ Shadow, vous participez au soutien de collaborations créatives entre BitTorrent et les artistes », indique le site dédié. Ici, l'annonceur s'engage donc à rémunérer BitTorrent pour chaque téléchargement de son logiciel. L'éditeur promet de son côté qu'une partie des revenus ainsi dégagés reviendra directement à l'artiste.

« C'est une idée simple, mais les ramifications pour les consommateurs comme pour les créateurs sont immenses », se réjouit Eric Klinker, CEO de BitTorrent. « Nous partageons les recettes directement avec DJ Shadow, dans l'espoir de créer une nouvelle source de revenus, numérique et consistante, pour les producteurs de contenus, leur permettant de dégager de l'argent à partir de l'écosystème BitTorrent d'une façon qui fasse sens pour eux et pour leurs fans ».

0230000005324100-photo-bittorrent-dj-shadow.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Facebook travaille sur son propre assistant vocal, pour concurrencer Alexa et Siri
Face aux géants comme Alibaba, Amazon ferme sa marketplace en Chine
Pinterest pèse 12,7 milliards de dollars et fait une entrée réussie en Bourse
Une association porte plainte contre Xiaomi en raison des DAS trop élevés de ses smartphones
L'UE vote en faveur d'une nouvelle limite d'émission de CO2 pour les camions
Test LIFX Beam : l’éclairage connecté au service du design d’intérieur
Oups : Facebook a
Programmation : quels langages sont les plus recherchés et rémunérateurs ?
Google et Amazon font la paix : Chromecast va désormais supporter Amazon Prime Video
Finalement, Pepsi abandonne son idée de mettre de la publicité en orbite
MSI annonce que les cartes mères en chipset AMD 300 supporteront bien les Ryzen 3000
Mi 9 SE, trottinette électrique : Xiaomi signe une distribution exclusive avec Fnac Darty
Notre-Dame de Paris : Drones, robots... La technologie de plus en plus sollicitée par les secours
Les GAFAM désarment un projet de loi protégeant les données personnelles des utilisateurs
Les Furtifs, le dernier livre phénomène d'Alain Damasio, sort aujourd'hui
scroll top