Deux arnaques ciblent les anciens utilisateurs de Megaupload

22 mars 2012 à 12h36
0
00FA000005052320-photo-megaupload-arnaque.jpg
Deux arnaques aux méthodes différentes ont été récemment relevées par le site Torrent Freak autour de l'affaire Megaupload. Deux tentatives de phishing qui ciblent précisément l'Allemagne.

Les escrocs du Net sont imaginatifs quand il s'agit de pousser les internautes à passer à la caisse pour des choses illégitimes : les deux arnaques relevées hier par le site TorrentFreak le prouve une nouvelle fois. En l'occurrence, ce sont nos voisins allemands qui sont ciblés dans les deux cas.

La première des arnaques cible directement les anciens utilisateurs de Megaupload, et se présente comme un courrier amenant d'un cabinet d'avocat de Munich, censé représenter des majors du divertissement comme Sony, Universal Music, Warner Music, DreamWorks ou encore Paramount Pictures. Adressé par mail, le document intègre une liste d'adresses IP et accuse l'internaute d'avoir téléchargé du contenu sous copyright, sans néanmoins donner le détail des éléments en cause. Il finit par souligner qu'il encourt une amende de 10 000 euros mais qu'il peut s'y soustraire en payant immédiatement 147 euros.

Si la démarche n'est pas sans rappeler les méthodes en cours aux Etats-Unis où des cabinets d'avocats sont chargés par les ayant-droits de traquer les contrevenants pour les faire passer à la caisse avant d'éventuelles poursuites judiciaires, ici, il s'agit bel et bien d'un scam visant à arnaquer les internautes, sous couvert de la peur de représailles. Le site Online Kosten indique qu'à en croire les informations de paiement, l'arnaque pourrait prendre sa source en Slovaquie.

05052322-photo-gvu-arnaque.jpg

La seconde arnaque est d'un tout autre registre puisqu'elle se base sur l'installation d'un malware qui détourne le navigateur de l'utilisateur vers un faux site, l'accusant une fois encore de partager des contenus sous copyright. Le faux site se présente comme étant celui du groupe anti-piratage allemand GVU, et réclame le règlement immédiat d'une amende de 50 euros via le service PaySafe Card. GVU a confirmé dans un communiqué qu'il s'agissait d'une escroquerie, mais ne donne pas de détail concernant le malware utilisé et si son installation sur l'ordinateur de l'utilisateur est en lien avec l'arnaque en elle-même.

Ces scams semblent pour le moment limités à l'Allemagne mais on imagine que de tels stratagèmes alambiqués pourraient donner des idées à des escrocs dans d'autres pays.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La justice allemande demande à Tesla de mettre en pause la construction de sa Gigafactory
Une taxe sur chaque connexion aux réseaux sociaux, pour remplacer la redevance TV ?
La centrale nucléaire de Fessenheim va être arrêtée ce samedi en vue de son démantèlement
L'éolien a, en 2019, fourni 15% de l'électricité consommée en Europe
Uber ferme son bureau de Los Angeles, écarte des dizaines de salariés et délocalise aux Philippines
La France et l'Allemagne s'associent pour travailler sur le successeur du Rafale et de l'Eurofighter
Airbus : les USA augmentent nettement les taxes douanières sur les avions européens
Il y a maintenant 300 satellites Starlink au-dessus de nos têtes
Galaxy Z Flip : notre prise en main vidéo du nouveau smartphone à écran pliable de Samsung
L'Arctique révèle deux millions de points chauds de méthane, selon un rapport de la NASA

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Discussions sur le même sujet

scroll top