Les US enregistrent les empreintes vocales des prisonniers sans leur consentement

04 février 2019 à 12h37
0
prison cell

Les prisons américaines construiraient des bases de données biométriques, comprenant un enregistrement de la voix de leurs détenus. Ces empreintes vocales, captées à des fins de sécurité, seraient obtenues sans le consentement des prisonniers, et conservées même après la fin de leur peine.

L'enquête a été menée par le magazine en ligne américain The Intercept. Elle cite notamment des documents officiels du système carcéral de l'état de New York, ainsi que des déclarations de plusieurs responsables de prisons d'autres états du pays.

Des centaines de milliers d'empreintes vocales enregistrées


On y apprend que les établissements pénitentiaires américains ont recours à une technologie de reconnaissance vocale, pour créer un identifiant unique à chaque détenu. Et la pratique concernerait des centaines de milliers d'individus, répertoriés dans une base de données contenant leur empreinte vocale. Ce système aurait été développé en partenariat avec le département de la Défense des États-Unis, puis commercialisé aux prisons du territoire.

D'après l'administration pénitentiaire, le recours à cet identifiant biométrique aurait pour objectif de renforcer la sécurité au sein des prisons. Il permettrait notamment de lutter contre la fraude ou de repérer des appels jugés suspects, par exemple dans le cadre d'initiatives criminelles ou terroristes.

Consentement pas nécessaire


Sans surprise, les empreintes vocales sont enregistrées avec ou sans l'accord du détenu. The Intercept relate notamment le cas d'un prisonnier contraint de prononcer une liste de phrases, sous la menace de ne plus pouvoir communiquer par téléphone avec sa famille s'il ne s'exécutait pas.

Là où l'histoire se gâte (encore) un peu plus, c'est que la durée de vie de ces données vocales ne semble pas vraiment avoir de limite. Des responsables des Etats de New York et du Texas ont ainsi indiqué qu'elles étaient conservées même après la sortie de prison.

Et les détenus ne constitueraient en réalité que la partie émergée de l'iceberg. Certaines prisons seraient en effet capables de reconnaître les voix des différents locuteurs lors des appels. Ce qui signifie que même des individus n'ayant jamais enfreint la loi pourraient faire l'objet d'un suivi via leur empreinte vocale.

Source : Engadget
7 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Des scientifiques réinventent l'air conditionné grâce au froid de l'espace
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top