Selon Apple, Spotify ne paierait des commissions que pour moins d'1% de ses abonnés

26 juin 2019 à 13h46
0
Spotify
©Jinna Sardsongvit / Shutterstock.com

La société à la Pomme explique devant Commission Européenne que les chiffres communiqués par Spotify sont exagérément gonflés et que la commission reversée n'est qu'une infime partie du chiffre d'affaires qu'il dégage.

Une situation de monopole dénoncée par Spotify en mars dernier

Le contentieux qui oppose Apple et Spotify continue devant la Commission européenne. Le service de streaming a déposé plainte en mars dernier contre la Pomme pour dénoncer le monopole imposé par le constructeur californien sur son App Store.

Spotify explique avoir retiré la possibilité de s'abonner depuis la boutique d'applications d'Apple pour échapper aux 30% de commission exigés, une pratique jugée scandaleuse puisque l'App Store est la seule possibilité d'acheter et de télécharger des logiciels sur les appareils iOS.

Apple a répondu aux arguments de Spotify en expliquant que les chiffres avancés par l'entreprise suédoise étaient largement exagérés. Daniel Ek expliquait à l'époque qu'accepter ces 30% de commission l'obligerait à augmenter l'abonnement Premium de manière équivalente, pour absorber la somme totale demandée par Apple tout en restant compétitif dans le domaine du streaming audio.

Des frais de commission qui ne seraient qu'une goutte d'eau dans le chiffre d'affaires de Spotify

Le constructeur américain, lui, indique à la Commission européenne, dans des documents consultés par le quotidien Der Spiegel, que seuls 680 000 clients s'étaient abonnés à Spotify depuis l'App Store, entre 2014 et 2016.

En comparaison, le service musical revendiquait en avril dernier plus de 100 millions d'abonnés payants, soit 0,68% de ses clients.

De plus, Apple explique qu'après une année, la commission demandée sur les abonnements aux développeurs passe de 30 à 15%, réduisant encore un peu plus l'impact de cette dernière sur les revenus de Spotify.

Le service de streaming a, depuis mai 2016, supprimé son système d'abonnement à l'intérieur de l'application iOS. Apple estime donc que grâce à l'App Store, Spotify a pu convaincre des millions d'utilisateurs de souscrire à son offre payante, sans lui reverser un seul centime.

On attend désormais la prochaine réplique de Spotify, dans cette procédure bien partie pour durer encore de nombreux mois.

Source : Neowin

Les Soldes d'Été c'est maintenant ! Retrouvez les meilleurs bons plans et promos High-Tech avec Clubic.

Découvrez tous nos bons plans

12
0
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Taxation du numérique : après une discussion Macron/Trump, la taxe provisoirement suspendue
Réforme de l'audiovisuel : du cinéma chaque jour de la semaine sur les chaînes gratuites ?
Rachat de Maxwell : Elon Musk s'exprime enfin sur l'impact sur les batteries Tesla
Lucid Air : la berline électrique concurrente de la Model S ouvre ses précommandes en France
La Toyota Mirai propulsée à l'hydrogène, prévue en 2020, promet 650 km d'autonomie
Kaamelott : un premier teaser et une date de sortie avancée pour le film
Netflix se bat contre Disney+ à coup de Google Trends : The Witcher y exploserait The Mandalorian
Quand Microsoft configure Bing par défaut sur Chrome en installant Office 365
Fnac Darty : le groupe a perdu 70 millions d'euros au T4 2019, conséquence des mouvements sociaux
Selon Bloomberg, il y aura bien un iPhone plus petit et moins cher annoncé en mars

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top