Spotify permet aux annonceurs un ciblage publicitaire selon les podcasts écoutés

Mathieu Grumiaux Contributeur
19 juin 2019 à 11h12
0
Spotify

Le service de streaming va proposer aux annonceurs les données d'écoutes de podcasts pour mieux cerner les centres d'intérêt des auditeurs. Néanmoins il assure que les publicités ne seront pas insérées directement dans les émissions.

Des données précises qui font le bonheur des annonceurs

Avec son incursion de plus en plus prononcée vers le podcast, Spotify a récupéré une large quantité d'informations sur les hobbies ou les domaines d'activité préférés de ses abonnés.

Ce nombre de données a une valeur considérable aux yeux des annonceurs. Pour une marque de technologie, savoir quel utilisateur écoute des émissions dédiées à la high-tech ou à l'économie, par exemple, est une information précieuse lui permettant d'envoyer la bonne publicité au bon auditeur et ainsi, de maximiser ses retours sur investissement.

Spotify n'allait pas laisser passer l'occasion de monétiser un tel trésor : le service de streaming annonce aujourd'hui que les marques proposant de la publicité sur sa plateforme d'écoute auront désormais accès à ces informations et pourront les utiliser dans le cadre de leurs campagnes, en plus des statistiques d'écoutes musicales auxquelles elles avaient déjà accès - mais qui s'avéraient bien moins précises.


Un marché publicitaire qui pourrait doubler en seulement trois ans

The Verge explique que 10 pays seront concernés par ses annonces publicitaires ciblées et la France en fait partie. L'insertion de publicités se fera de la même manière qu'aujourd'hui et concernera les abonnés à Spotify ne disposant pas d'un compte Premium payant.

Spotify assure toutefois qu'il n'en profitera pas pour insérer des annonces dans le contenu des programmes et les créateurs de contenus resteront les seuls à pouvoir y insérer des publicités, selon les partenariats qu'ils auront conclu au préalable.

On comprend ainsi le très grand intérêt de Spotify pour le format podcast au cours des derniers mois, et la raison de ses investissements massifs. Le service souhaite désormais vendre ces précieuses informations et s'accaparer le gros du marché publicitaire estimé à 885 millions de dollars pour cette année, et plus d'1,6 milliards de dollars en 2022, selon les données de l'institut WARC.

Source :The Verge
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Émissions de CO2 : Bruno Le Maire milite pour le déplafonnement du malus automobile
Le minage de cryptomonnaies participe au réchauffement climatique
Bill Gates est de nouveau l'homme le plus riche au monde devant Jeff Bezos
Mustang Mach-E : Ford lâche la cavalerie électrique… et ça va faire mal
L'iran coupe à son tour Internet pour enrayer les révoltes populaires
Votre maison côtière sera-t-elle sous l’eau chaque année en 2050/2100 ?
Alain Damasio, Ken Loach... 111 assos et intellectuels se lèvent contre Amazon
Berline électrique BMW i4 : puissance, autonomie et performances révélées
Pornhub blacklisté par PayPal, qui ne veut plus servir d’intermédiaire pour payer ses contributeurs
La majorité des publicités anti-vaccins sur Facebook issue de seulement deux organisations

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top