Spotify veut devenir numéro un du podcast en un an... et il a un plan

Mathieu Grumiaux Contributeur
07 mars 2019 à 07h01
0
Podcast

Après ces récentes acquisitions, Spotify va développer une plateforme dédiée aux podcasts qui aura la lourde tâche à la fois d'attirer les créateurs et de faire découvrir facilement de nouveaux programmes aux abonnés.

L'avenir de Spotify passera par le podcast. Le format, pourtant vieux de plusieurs années, connait un regain de popularité aussi soudain qu'important. Les médias traditionnels se tournent bien volontiers vers la diffusion en ligne de contenus exclusifs et des sociétés de production intégralement dédiées au podcast ont vu le jour partout dans le monde.

Le géant du streaming entend bien ne pas rater le train en marche et travaille activement à faire de son service la plateforme leader du secteur. Tout récemment, Spotify a acquis Gimlet Media, un éditeur de contenus à succès outre-Atlantique, pour 300 millions de dollars, ainsi que Anchor, un outil d'aide à la création et à la publication de podcasts. La suite des opérations est de les intégrer dans une plateforme répondant aux besoins des utilisateurs comme des créateurs de contenus.

Des algorithmes de recommandation qui ont fait leurs preuves

Le service de streaming va appliquer les mêmes dispositifs de curation qu'il utilise pour proposer des nouveaux morceaux à ses abonnés. Courtney Holt, Responsable du studio et de la vidéo chez Spotify, a déclaré lors d'un festival new-yorkais que les équipes en charge des algorithmes utilisés pour les playlists automatiques « Découvertes de la semaine » sont à pied d'œuvre pour appliquer leurs recettes aux podcasts.

L'expérience utilisateur va être repensée pour mieux accompagner la découverte de nouvelles émissions, selon ses sujets de prédilection, et proposer continuellement du nouveau contenu sans avoir à passer du temps dans le catalogue. Une démarche qui rappelle ce que Netflix applique aujourd'hui à la vidéo avec son fameux algorithme de recommandations.

Spotify va produire du contenu exclusif pour ses abonnés

Le contenu, justement, est l'autre pilier sur lequel le service de streaming entend s'appuyer. « Vous allez nous voir doubler nos dépenses d'investissement en contenu de podcast, et de plus en plus, cela deviendra exclusif sur la plateforme », a déclaré Barry McCarthy, Directeur financier de Spotify, lors d'une conférence.

Spotify va produire de nouvelles émissions exclusives à sa plateforme, sans toutefois passer toutes les émissions conçues par Gimlet Media sous sa bannière. Le service de streaming entend jouer l'ouverture et avancer progressivement, préférant convaincre les créateurs de le rejoindre plutôt que de leur forcer la main.

Ce sera le cas avec les outils développés par Anchor, qui permettent à un créateur d'enregistrer, publier et monétiser un podcast clé en main, et qui rejoindront cette nouvelle plateforme.

Un marché publicitaire en pleine explosion

Spotify espère, suite à tous ses investissements, réussir à dégager un bénéfice. Le milieu du podcast reste un nouveau terrain de jeu qui rapporte encore peu d'argent. En déployant une stratégie à mi-chemin entre exclusivités et centralisation des contenus déjà existants, l'entreprise suédoise espère gagner de l'argent à la fois en engrangeant de nouveaux abonnements pour ses contenus propriétaires et grâce à la publicité pour les membres gratuits.

Les annonces diffusées dans les émissions devraient représenter selon elle un montant de 659 millions de dollars en 2020 au niveau mondial. On comprend désormais mieux l'intérêt pour Spotify de ne pas laisser d'autres concurrents prendre de l'avance sur ce marché qui débute à peine.

Source : The Verge

0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla : Elon Musk a tranché, la Gigafactory 4 sera construite en Allemagne, préférée à la France
Le Japon va-t-il vraiment déverser de l’eau radioactive dans l’océan ?
BMW s'intéresse de près à la charge bidirectionnelle
Il faudrait 20 ans pour bâtir une ville habitable sur Mars, d'après Elon Musk
Windows 10 : la mise à jour (1909) de novembre 2019 est là !
À Marseille, un radar en test mesure le niveau de pollution des véhicules
L'Assemblée adopte la surveillance des réseaux sociaux par l'administration fiscale
Pornhub blacklisté par PayPal, qui ne veut plus servir d’intermédiaire pour payer ses contributeurs
The Mandalorian : que vaut le premier épisode de la série TV Star Wars ?
Selon Bloomberg, un MacBook 16

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top