Une liste de 50 faux artistes diffusés par Spotify

Emilia CAPITAINE
11 juillet 2017 à 14h42
0
Spotify est accusé de créer de faux artistes sous pseudonyme dans ses playlists les plus populaires. Un site américain vient de diffuser une liste de ces 50 talents « made in Spotify ».

Ce stratagème permettrait à Spotify de toucher directement des royalties.

Spotify intègre de faux artistes à ses playlists



En août 2016, le site américain spécialisé Music Business Worldwide dévoilait un stratagème mis au point par Spotify pour duper ses abonnés : l'intégration aux playlists les plus populaires telles que « ambient chill  », « peaceful piano » ou encore « music for concentration » de morceaux commandés à de faux artistes sous pseudonyme. Ces derniers ne seraient présents que sur Spotify et n'existeraient nulle part ailleurs : aucune trace d'eux n'a été retrouvée sur Facebook ou Twitter, et ils ne disposent d'aucun site web personnel ni d'aucune visibilité sur le web.

A l'époque, Spotify était resté silencieux, mais récemment, le site de musique en streaming a démenti les accusations dont il fait l'objet. Selon son porte-parole, la société n'a jamais créé de faux artistes pour les mettre dans les playlists. Une déclaration qui a fait réagir Music Business Worldwide, qui vient de diffuser la liste de ces 50 faux artistes créés par Spotify.

01F4000008729120-photo-spotify-faux-artiste.jpg


Une stratégie pour verser moins de royalties



Spotify, qui est actuellement en train de négocier ses licences avec plusieurs maisons de disque (Sony et Warner), peine à développer un modèle économique rentable : en 2016, le site a enregistré un chiffre d'affaires de 3 milliards de dollars mais a perdu 581 millions de dollars dans le même temps. Ces récentes révélations risquent de lui porter préjudice dans les négociations, d'autant plus que plusieurs acteurs de l'industrie de la musique ont confirmé la pratique de Spotify...

L'intégration de faux talents à des playlists qui cumulent des millions d'écoutes est un pari risqué mais financièrement gagnant pour Spotify : non seulement cela lui permet de toucher directement des royalties (puisqu'il détient les droits de ces faux artistes), mais cela diminue mécaniquement le nombre d'écoutes des morceaux réalisés par de vrais talents, et donc le montant des royalties que Spotify verse aux maisons de disque.


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top