iTunes Match : le tour du cloud musical d'Apple

06 janvier 2012 à 18h02
0
Élément de la panoplie iCloud lancée par Apple le 4 octobre dernier et récemment disponible en France, iTunes Match permet de couper un fil de plus entre les terminaux mobiles iOS et l'ordinateur : celui de la musique !

Contre le paiement d'un abonnement de 24,99 euros par an, iTunes Match permet aux utilisateurs de disposer sur le cloud d'Apple de tous les morceaux numériques qu'ils possèdent dans la bibliothèque iTunes de leur ordinateur. S'il s'agit de morceaux achetés sur iTunes, la quantité n'est pas limitée. Pour les morceaux numérisés ou installés par l'utilisateur lui-même, la quantité est alors limitée à 25 000 fichiers.

Ces morceaux dans le nuage sont ensuite disponibles à l'écoute et/ou au téléchargement sur toutes les machines (à concurrence de 10 appareils, hors AppleTV) que l'utilisateur, identifié par son Apple ID, connectera à iTunes Match.

Posé comme cela, tout à l'air simple comme on est en droit de l'attendre d'un produit Apple, payant qui plus est. Dans la pratique, comme pour iCloud, iTunes Match mériterait un peu plus d'attention d'Apple envers son utilisateur pour lui permettre de comprendre mieux ou plus rapidement ce que la mise en œuvre de ce dispositif et son utilisation impliquent pour lui.

01F4000004858710-photo-illustr-itunesmatch.jpg


Pré-requis matériels et logiciels

La restriction principale à l'activation d'un compte iTunes Match est d'ordre logicielle. Ainsi, la bibliothèque musicale qui sera mise en correspondance sur iTunes Match proviendra d'iTunes (version 10.5.1 minimum) installé sur un Mac ou un PC connecté à un compte ITunes (Apple ID). S'il s'agit d'un Mac, il devra donc fonctionner sous Mac OS 10.6.8 minimum et, pour un PC, sous Windows Vista ou Windows 7. Notez que l'identifiant Apple utilisé pour iTunes Match n'a pas besoin d'être lié à un compte iCloud. Si vous utilisez plusieurs identifiants iTunes, le mieux est de lier à iTunes Match celui avec lequel vous avez acquis le plus de morceaux sur iTunes Store.


Le matériel client, c'est-à-dire qui pourra se connecter à iTunes Match pour l'écoute ou le téléchargement des morceaux, pourra être un terminal mobile iOS (iOS 5.0.1 requis), un boîtier Apple TV 2 à jour de son OS ou encore un Mac ou un PC capable de faire fonctionner iTunes 10.5.1.

Dernière précision et pas des moindres : votre bibliothèque musicale ne devra pas contenir plus de 25 000 titres non achetés sur l'iTunes Store, une marge confortable mais qui pourra néanmoins être contraignante pour certains utilisateurs.

01F4000004859750-photo-itunes-in-the-cloud.jpg


Bien sûr, cela va toujours mieux en le disant, il convient d'être connecté à Internet. Dans le cas d'un terminal mobile (iPhone, iPad), Apple indique que le service est disponible aussi bien en 3G qu'en WiFi. Cependant, notre expérience montre que cela n'est pas toujours le cas sans qu'une explication rationnelle puisse être trouvée. Ainsi, sur un iPhone connecté en 3G sur le réseau Orange avec un forfait Origami iPhone, nous avons obtenu une fin de non recevoir lorsque nous avons cherché à récupérer des morceaux sur iTunes Match. Avec le même compte, sur un forfait basique de Bouygues Télécom, cette même opération n'a posé aucun problème. Pourtant, de nombreux utilisateurs ont témoigné utiliser iTunes Match sur un forfait Orange Origami iPhone, voire Sosh, sans aucun souci.

0000012C04858694-photo-ecran-alerte-iphone.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Journée de la communauté Clubic.com : c'était samedi, c'était comment ?
Le géant de la réservation hôtelière Booking quitte lui aussi le navire Libra
Fortnite avalé par un trou noir... en pause avant un nouveau chapitre ?
M6 victime d'une cyberattaque affectant l'ensemble des employés du groupe
L'énergie renouvelable est la principale source d'électricité au Royaume-Uni
Blocage du porno au Royaume-Uni : c'est la débandade
Le Vatican va lancer un chapelet connecté !
Blizzard allège la peine infligée au joueur ayant soutenu les manifestations de Hong Kong
Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser
Un important site de contenus pédophiles tombe : 300 arrestations dans 38 pays

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top