Toute votre musique dans le cloud : quel service choisir ?

07 janvier 2013 à 17h52
0

Introduction



Libérée de son support, la musique s'écoute désormais en ligne, sur les ordinateurs, les baladeurs, les mobiles et les tablettes. Détenir de la musique devient moins important pour les consommateurs que de pouvoir y accéder n'importe où et depuis n'importe quel appareil. Outre les services classiques de vente de musique (iTunes Music Store, Amazon MP3...), deux modèles économiques s’affrontent : les services de streaming (Deezer, Spotify...) et les offres d'accès à ses propres contenus musicaux sur le nuage tels qu'iTunes Match, Google Play Music, Amazon Cloud Player et bientôt Xbox Music Scan-And-Match de Microsoft. Voici en détails l'étendue des possibilités offertes par cette nouvelle génération de services.



0280000005603924-photo-4-logos.jpg


Après avoir présenté dans nos colonnes les vedettes du streaming Deezer et Spotify, nous avons décidé de mettre sur le grill les services de musique sur le nuage d'Amazon, Apple, Google et Microsoft. Depuis le mois de septembre dernier, ce n'est donc pas moins de trois alternatives à iTunes Match (lancé fin 2011) qui ont débarqué sur le marché français. Les quatre géants de l'industrie high-tech se retrouvent désormais en concurrence frontale sur ce marché en plein essor. Tous les chiffres sont à la hausse : fin septembre 2012, les ventes de musique numérique et les revenus des abonnements sur Internet ont augmenté respectivement de 13,8 % et 29,6 % ! Parallèlement les ventes de disques physiques enregistrent une baisse de -14,9 % (source : Snep).

0190000005609738-photo-snep.jpg


Le nuage audio au service de la mobilité

Avec iTunes, Apple truste près de 70 % des ventes de musique en ligne, suivi d'Amazon qui détient 13 % avec sa boutique Amazon MP3. Loin de s'endormir sur leurs lauriers, les deux géants américains ont été les premiers à lancer leurs offres de cloud audio. Suivi par Google qui a officialisé l'ouverture de son propre service le 13 novembre dernier à l'occasion du lancement de ses terminaux mobiles Nexus. Disponible depuis le 16 octobre dernier, Xbox Music de Microsoft prévoit de proposer une fonction de Scan-and-Match l'année prochaine. En attendant, la firme de Redmond frappe fort en lançant une offre de streaming (avec possibilité de télécharger les morceaux en local) avec un accès à un répertoire de... 30 millions de titres !

01F4000005611136-photo-xbox-music.jpg


Si tous se livrent une guerre sans merci sur le marché de la musique dématérialisée, c'est évidemment pour s'imposer sur celui de la mobilité en s'inspirant du modèle instauré par Apple. Les enjeux sont colossaux et d'autres acteurs se profilent à l'horizon comme Le Cloud d'Orange qui propose 50 Go à ses abonnés pour stocker, entre autres, de la musique et y accéder depuis différents périphériques ; Sony Music Unlimited qui offre à la fois un service de streaming de son catalogue (7 millions de titres), le stockage de musique en ligne sur PC, Mac, et ses propres périphériques (Bravia, PS3, Xperia...) ; ou encore HP Connected Music qui propose un accès en streaming au catalogue d'Universal Music Group sur sa gamme de PC. Autant dire que le choix va devenir compliqué pour les consommateurs.

0190000005611162-photo-sony-music-unlimited.jpg

Sony Music Unlimited


Quatre services de musique au banc d'essai

Ce dossier a pour but de confronter les fonctionnalités et l'ergonomie des logiciels ou des clients Web de ces quatre services, ainsi que leur applications mobiles ou Web app. Bien que son service de matching ne soit pas encore disponible, nous avons décidé d'intégrer l'offre Xbox Music de Microsoft qui présentent d'ores et déjà de nombreuses similitudes avec ses concurrents. C'est parti!
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

De nouveaux modèles climatiques ont été créés... et la situation est pire que prévue
Stallman quitte la Free Software Fundation après la divulgation d'emails évoquant l'affaire Epstein
La dernière mise à jour de Windows 10 causerait des pannes de carte réseau
Ça y est, le Fold est disponible en France... pour 1,6 SMIC (net).
Des défauts de fabrication découverts sur six réacteurs nucléaires en activité en France
Un démantèlement des GAFA ?
En Californie, Donald Trump tente d’annuler la loi sur les limites d'émissions de CO2
Le TGI de Paris invalide la clause de non-revente de jeux dématérialisés de Steam
Avec sa Model S, Tesla aurait battu le record de la Porsche Taycan sur le circuit de Nürburgring
iPhone 11 / 11 Pro : les premiers tests sont en ligne, 2019 est-il un bon cru ?

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top