Streaming musical : Google est toujours dominé par Spotify, Apple et Amazon

Alexandre Boero Contributeur
13 mai 2019 à 08h29
0
YouTube Music
dennizn / Shutterstock.com

Les services YouTube Music et Google Play Music ont permis à la firme de Moutain View de franchir le cap des 15 millions d'abonnés sur le marché du streaming musical. Cela reste encore insuffisant pour chatouiller ses concurrents.

Il y a des marchés que le géant Google ne domine pas, comme le streaming musical. Cependant, il ne faut pas enterrer trop vite la société américaine, qui aurait dépassé la barre somme toute honorable des 15 millions d'abonnés dans le monde, sur un secteur assez nettement dominé par le duopole Spotify (100 millions d'abonnés payants) et Apple Music (50 millions), avec Amazon Music en embuscade (plus de 20 millions d'abonnés).

Le streaming musical estampillé Google sur la bonne voie

Selon deux sources citées par Bloomberg, le chiffre des 15 millions d'abonnés payants englobe l'audience de ses deux services : Google Play Music, la plateforme « historique » de la société, et YouTube Music, plus récent et découpé en deux offres, l'une gratuite et l'autre payante. Ce dernier serait en tout cas quelque peu biaisé puisqu'il prendrait en compte les utilisateurs qui bénéficient d'une offre promotionnelle ou profitent d'une période d'essai.

Si YouTube n'a pour sa part pas décidé de commenter officiellement ces chiffres, la plateforme indique que son nombre d'abonnés aux services Music et Premium a bondi de 60 % entre mars 2018 (date de son lancement aux États-Unis) et mars 2019. En France, YouTube Music est disponible depuis le mois de juin dernier.

Google fait évoluer son modèle économique grâce à la musique et à la vidéo

Google prend son mal en patience sur le marché du streaming musical. À juste titre, puisque la firme est historiquement financée par la publicité et n'a pas pris l'habitude de demander à ses utilisateurs de payer pour obtenir un accès à tel ou tel service. Tel est (ou était) son modèle économique. Mais Music Premium vise ainsi à transformer les habitudes qu'ont les utilisateurs avec Google, et inversement.

La firme de Moutain View ne se lance pas sur le modèle payant uniquement via la musique. Du côté de la vidéo, YouTube Premium a fait son apparition au même moment que YouTube Music en France il y a près d'un an, et propose un accès à de multiples services et contenus originaux et exclusifs, contre 11,99 euros par mois.

4 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Journée de la communauté Clubic.com : c'était samedi, c'était comment ?
Le Conseil constitutionnel confirme que l'huile de palme n'est pas un biocarburant
M6 victime d'une cyberattaque affectant l'ensemble des employés du groupe
Fortnite avalé par un trou noir... en pause avant un nouveau chapitre ?
L'énergie renouvelable est la principale source d'électricité au Royaume-Uni
Le géant de la réservation hôtelière Booking quitte lui aussi le navire Libra
Xavier Niel défend le projet Libra... dans lequel il a investi
Linky : une étude de l'ANFR ne relève aucune exposition anormale aux ondes radioélectriques
Gears 5 : 640 jours de ban pour des ragequit à répétition...
SpaceX : plutôt 42 000 satellites pour Starlink ?

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top