Musique : le streaming a généré la moitié des revenus de l'industrie dans le monde en 2018

le 03 avril 2019
 0
spotify.png

L'industrie musicale profite du streaming pour enregistrer une forte hausse de ses revenus dans le monde en 2018, bien loin des doutes et des craintes des dernières années.

Le dernier rapport publié par la Fédération internationale de l'industrie phonographique (IFPI) indique que les ventes de musique ont progressé de 9,7 % dans le monde en 2018. L'industrie gagne ainsi du terrain pour la quatrième année consécutive, avec des revenus totaux qui ont atteint 19,1 milliards de dollars l'an dernier, contre 17,4 milliards en 2017.

Le streaming, une folle progression en si peu de temps


Dans le détail, le streaming, qui était annoncé il y a quelques années comme étant le destructeur et le bourreau de la musique, s'érige en sauveur. Si la croissance générale des revenus de l'industrie frôle les 10 %, celle du streaming musical, abonnement et publicité compris, a bondi de 32,9 % au niveau planétaire, pour atteindre 8,9 milliards de dollars de chiffre d'affaires, contre 6,7 milliards en 2017.

En 2012, les revenus musicaux issus du streaming ne pesaient qu'un petit milliard de dollars. Aujourd'hui, ils pèsent pour près de la moitié (46,8 %) des revenus musicaux et ne devraient plus tarder à franchir la barre des 50 %.

Vous devez vous en douter... comme pour les jeux vidéo, ce sont les ventes physiques qui trinquent, en baisse constante sur les deux dernières décennies. Alors qu'en 2001, les ventes physiques atteignaient 23,3 milliards de dollars sur le marché, elles sont tombées à 4,7 milliards de dollars en 2018, passant pour la première fois sous la barre des 5 milliards. L'an dernier, les revenus physiques ont ainsi reculé de 10,1 % par rapport à 2017, tout comme ceux du téléchargement, en baisse pour la sixième année consécutive à 2,3 milliards de dollars (-21,2 % sur un an).

L'Amérique dépense, l'Europe ne bascule pas encore dans la folie du streaming


Au niveau des marchés, les USA restent la première nation consommatrice de musique, devant le Japon, la Grande-Bretagne, l'Allemagne et la France. D'un point de vue plus global, l'Amérique latine a vu ses ventes progresser de 16,8 %, devançant l'Amérique du Nord (+14 %). L'Europe, elle, n'a pas encore complètement basculé dans l'ère du streaming, avec une infime hausse des revenus pour l'industrie (+0,1 %).

Si le fossé entre le streaming et le physique se creuse, un autre phénomène, lui, ne disparaît pas : il s'agit du piratage. « Cela représente 120 millions d'utilisateurs uniques par mois », a tenu à souligner Frances Moore, la patronne de l'IFPI, comme pour rappeler que la musique n'était pas encore soignée de tous ses maux.

Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Test LIFX Beam : l’éclairage connecté au service du design d’intérieur
Oups : Facebook a
Programmation : quels langages sont les plus recherchés et rémunérateurs ?
Google et Amazon font la paix : Chromecast va désormais supporter Amazon Prime Video
Finalement, Pepsi abandonne son idée de mettre de la publicité en orbite
MSI annonce que les cartes mères en chipset AMD 300 supporteront bien les Ryzen 3000
Mi 9 SE, trottinette électrique : Xiaomi signe une distribution exclusive avec Fnac Darty
Notre-Dame de Paris : Drones, robots... La technologie de plus en plus sollicitée par les secours
Les GAFAM désarment un projet de loi protégeant les données personnelles des utilisateurs
Les Furtifs, le dernier livre phénomène d'Alain Damasio, sort aujourd'hui
Lenovo a confirmé la prise de photos à 100 mégapixels sur le Z6 Pro
Les Freebox Delta, Revolution et Mini 4K s'offrent une mise à jour
La NASA publie une vidéo montrant comment des souris réagissent à la microgravité
Withings permet à la Body Cardio de calculer votre vitesse d'onde de pouls
scroll top